Pour qu'une constitution soit réellement démocratique il faut déjà que le peuple participe à l'élaboration de celle-ci. La démocratie est inscrite dans notre constitution de 1958. Celle-ci a été largement approuvée par le peuple français le 28 septembre 1958. Tout ça semble parfait...">La Constitution, le Citoyen et la Démocratie.
La Toupie  >   Forum des Toupinautes   >   La Constitution, le Citoyen et la Démocratie.

  Forum des Toupinautes  


La Constitution, le Citoyen et la Démocratie.


Léon 65 - 2016-11-13 - 12:37



(Ce texte est extrait du forum : Constitution de la Vème République)


Les dictionnaires s'accordent à dire qu'"une constitution est la loi fondamentale d'un Etat" (La Loi des lois !).

Pour qu'une constitution soit réellement démocratique il faut déjà que le peuple participe à l'élaboration de celle-ci. La démocratie est inscrite dans notre constitution de 1958. Celle-ci a été largement approuvée par le peuple français le 28 septembre 1958. Tout ça semble parfait...
Seulement, en examinant de près les textes, comme le fait "Changer de bocal", force est de constater qu'entre la théorie (la Constitution) et la pratique (la politique), il y a un monde.

Nous avons pris l'habitude de croire que constitution, démocratie et citoyenneté étaient indissociables. Le cas des constitutions soviétiques est un bon exemple qui nous montre ce qu'il en est. Celle de 1936 "la plus démocratique du monde" selon Staline... donne en effet le suffrage universel à tous les citoyens de l'URSS. En 1937 pas moins de 96 % des électeurs soviétiques votent pour Staline. Observons au passage que le sens du mot "citoyen" varie beaucoup selon les lieux et les époques.

En France l'histoire nous montre comment ont évolué les différentes constitutions ainsi que la forme des divers régimes qui se sont servis de la démocratie et du suffrage universel. La révolution de février 1848 met fin à la monarchie et instaure la Deuxième République. Les Français obtiennent le suffrage universel masculin. Ils peuvent désormais élire les députés et le président de la République. Ainsi le 10 décembre 1848 Louis-Napoléon Bonaparte est élu premier président de la république française avec 75% des voix. Le corps électoral était alors de 9 millions de votants. Le 2 décembre 1851, Louis-Napoléon Bonaparte viole la constitution et organise un coup d'état. Il dissout l'Assemblée nationale... Les 20 et 21 décembre 1851 les "citoyens", à 92% lui donnent les pleins pouvoirs. Il rétablit l'Empire en 1852, prend le nom de Napoléon III et le titre d'Empereur.
(Une de ses citations célèbres : "Surtout n'ayez pas peur du peuple, il est plus conservateur que vous")

Sur le forum "Anarchisme" RICO (2016-11-11 - 19:08) s'interrogeait au sujet du peuple allemand qui dans les années 30 avait "basculé dans une idéologie fasciste". Il est en effet utile de se souvenir que le IIIème Reich avait lui aussi sa constitution. Le référendum du 19 août 1934 a mobilisé quelques 45 millions de "citoyens" allemands, qui, à plus de 89 %, ont attribué les pleins pouvoirs à Hitler.

Pas question évidemment de franchir ici le fameux "Point Godwin", toutefois il est intéressant de se demander comment ce peuple, qui rayonnait par sa culture au 19ème siècle, a pu sombrer dans de telles idées. Ainsi, chacun pourra faire ensuite le parallèle qu'il voudra...


Léon 65, 2016-11-13



Accueil   "Forum des Toupinautes"   Haut de page