La Toupie  >   Forum des Toupinautes   >   Le néolibéralisme et la guerre...

  Forum des Toupinautes  


Le néolibéralisme et la guerre...

A propos de l'article de puzzl


Léon 65 - 2014-06-26 - 21:48



(Ce texte est extrait du forum : Néolibéralisme)


L’article de puzzl est très intéressant. Je n’avais pas connaissance de cette théorie comme quoi la guerre serait "évitée de façon consciente par les sphères de pouvoir privées (grands groupes par exemples), non pour renforcer les États mais au contraire de façon à les affaiblir." J’avoue n’avoir pas lu grand chose de Hegel. Je suis tout à fait d’accord avec puzzl, autant sur sa conception de l’État que sur l’objectif du néolibéralisme qui est de le réduire à un simple "squelette" et "de créer un individu détaché du bien commun, un individu non-citoyen." Par contre, je ne suis pas convaincu par cette théorie.

Le néolibéralisme depuis Friedman et Hayek, comme le libéralisme depuis Smith, Malthus et compagnie, repose simplement sur l’idée de l’ordre naturel, ces fameuses lois naturelles du marché… qu’il ne faut surtout pas contrarier, donc laisser faire ! Son principal intérêt est de limiter autant que possible l’intervention des états afin que le marché soit le plus juteux possible. Des individus (producteurs, consommateurs) trop soucieux du bien commun, de l’intérêt général de leur pays, comme de celui de la planète… bref des citoyens, sont sans aucun doute un handicap pour ce système. Mieux vaut qu’ils soient dépolitisés, anesthésiés par toutes sortes de divertissements, voire muselés par une quelconque dictature.

La guerre, parmi les pires activités humaines, peut en effet créer un lien particulier entre les individus d’un même camp, tout comme le foot d’ailleurs… Elle peut alors faire apparaître chez les individus leur "devoir substantiel qui est de maintenir l’indépendance et la souveraineté de l’État." Or on peut aussi se faire la guerre au sein d’un même état, même dans nos sociétés modernes occidentales. Que "la guerre révèle à l’individu la non-essentialité des biens matériels", cela semble évident, tout comme la perte d’un être cher ou une grave maladie… Quelle leur révèle "la non-essentialité de l’intérêt propre par rapport à l’intérêt commun", j’en doute. Je pense plutôt que le néolibéralisme, qui n’est qu’une forme du capitalisme, peut aussi bien provoquer comme éviter une guerre. Cela dépend seulement de l’intérêt qui en résulterait.

Cela dit, il faudra que je lise "Principes de la philosophie du droit" de Hegel.



Léon 65, 2014-06-26



Accueil   "Forum des Toupinautes"   Haut de page