La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Travail


 Forum des Toupinautes 

Forum : Travail

(48 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

Extrait du Toupictionnaire :
En économie, le travail est l'un des facteurs de production, avec le capital et la terre. Fourni par des employés en échange d'un salaire, il est organisé et dirigé vers la réalisation de biens ou de services.
Le travail est l'un des éléments d'appartenance d'un individu à la société. Mais, selon les points de vue, il est perçu comme un devoir moral et social ou, à l'inverse, comme une exploitation et une aliénation...
Définition du travail

Votre avis sur le travail, le temps de travail, le "Travailler plus pour gagner plus".


Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : Précédente  1  2  3 4  5  Suivante 

Orticule   -   2016-02-25 - 19:12
Bénévolat obligatoire
Nos vaillants élus du cons. dép. 68 n'attendent rien d'une loi . Ils comptent bien mettre en pratique cet oxymore début 17. Pour mémoire la seule élue socialiste s'est abstenue. Une DVG a votée pour, en prenant ses distances. ( Ah , les convictions, quand elles vous animent pour le bien commun !). Quant à l'hypothèse d'une loi nouvelle, on peut en parler à perte de vue. Dans le même temps le cons. dép. 67 a tout simplement supprimé la subvention à l'hébergement d'urgence. Une forme d'émulation sans doute. Enfin, le contrat de travail est inégalitaire par nature (cf : lien de subordination ). Les acquis de la lutte sociale ont fait pencher la balance un peu plus à gauche. La régression que nous vivons ne détruit pas un équilibre mais accentue son contraire.

nessbyz   -   2016-02-24 - 17:22
formation continue au sein des entreprise
Chaque années des millions sont perçus par l' état afin d'établir ce que l' on nomme la formation continue et qui permet surtout aux divers intéressés de changer de poste ou bien d'ouvrir des succursale par exemple.
Mais où sont passé ces fonds dans une malette oui certes mais c'est notre malette pas celle de l' élu qui se balade avec ...
aplus, les toupinautes et à la revoyure : )

Léon 65   -   2016-02-21 - 16:21
Travail illégal ?
Tout dépend de la loi, Orticule.

Aujourd'hui le bénéficiaire du RSA et le chômeur de 60 ans, ont obligation de rechercher un emploi pour continuer à toucher leur allocation. Pour le chômeur de 60 ans les chances sont plutôt minces, mais c'est comme ça, il doit chercher du boulot. Ou plus exactement, faire semblant. Nous sommes bien dans l'absurde. Il y a quelques années les chômeurs de plus de 55 ans étaient dispensés de recherche d'emploi, aujourd'hui des contrôleurs zélés du Pôle Emploi radient des fortes têtes de 58 ou 60 balais qui refusent de faire semblant.

Une fois qu'il sera écrit que le bénéficiaire du RSA , ou le chômeur... doit effectuer tant d'heures de travail quel qu'il soit, ça ne sera plus du travail illégal, ni même du bénévolat, mais disons plutôt du travail forcé.

Un travail forcé comparable à ce "volontariat" pour travailler les dimanche ou jours fériés dans les magasins. Le travail du dimanche dans la continuation du "travailler plus pour gagner plus". Vive la liberté ! chantent les libéraux. Ceux qui travaillent sont volontaires nous dit-on. Et des pauvres bougres ânonnent la même chose... Misère, misère.

En effet nous sommes libres, nous avons pratiquement toujours le choix.
Le salarié peut dire NON à son patron. Il peut lui dire : " Pour moi, pas question de travailler le dimanche ! "
Il devra en assumer les conséquences. C'est comme pour tout, et c'est là que réside notre véritable liberté. Qui niera la pression qui est faite sur ces "volontaires" ? Certains libéraux peut-être...

De la même manière le bénéficiaire du RSA pourra dire NON à celui qui cherche à l'exploiter. Il ne touchera plus son allocation.
Il ne lui reste plus qu'à faire semblant, en attendant que la loi évolue d'un cran en l'obligeant non plus à travailler tant d'heures, mais à produire tant de valeur ajoutée.

Orticule   -   2016-02-20 - 22:22
Travail et RSA
Faudrait quand même pas oublier non plus que le bénévolat imposé tombe sous le coup de la loi pénale : on appelle ça le travail illégal.

Pierre Tourev   -   2016-02-19 - 22:21
Droit du travail
Pas sûr que ce cadeau fait au MEDEF et à la droite améliore l'emploi. Avant de faciliter l'embauche, il favorisera d'abord les licenciements "économiques" et ceux destinés à augmenter les dividendes versés aux actionnaires. En outre, faciliter l'utilisation des heures supplémentaires va à l'encontre d'une meilleure répartition du travail, le contraire de ce qu'il faudrait faire.

Léon 65   -   2016-02-12 - 11:46
PEB (Produit d’Exploitation du Bénévolat)
Créer un emploi, donner du travail à quelqu'un, le faire travailler... voudrait-il dire l’exploiter ?
Exploiter, dans le sens d'en tirer parti, d’en tirer bénéfice. Comme on exploite la force d'un boeuf, les ressources d’un sous-sol ou d’un citron.

...

... voir la suite de PEB (Produit d’Exploitation du Bénévolat)


Léon 65   -   2016-02-11 - 18:40
RSA contre bénévolat ... en voilà une idée !
Oui Orticule, je pense être d'accord avec vous sur ce sujet.
C'est là une vieille idée qui ressort de temps en temps... elle parait tellement simple que d'après certains sondages, une majorité de français y serait favorable. (voir "manipulation de l'opinion")
Pour certains, ce serait là une aubaine de disposer de main d'oeuvre peu qualifiée gratuite, et cette mesure signerait bien sûr la fin de ces véritables emplois.

Tout ça sent mauvais.

Orticule   -   2016-02-10 - 17:57
complexitude ?
J'avais cru saisir que ce forum est consacré au travail. Sans doute ai je pensé naivement que ce thème est capital .Quant au reste, lecteur sans doute comme vous d' E. Morin ,je me réfère au sens étymologique du mot complexité, à savoir le complexus . (cf : les shadoks ). A distinguer de l'idée (si on peut l' appeler comme ça) d'un homme politique qui veut imposer le bénévolat aux titulaires du RSA. J'ai la frousse pour les chômeurs, malades et autres pris en charge. Mais cette idée appelle un autre qualificatif. Ce dernier évoque une extrême simplicité que la courtoisie interdit de nommer de maniere plus explicite.

Léon 65   -   2016-02-09 - 13:31
Complexitude ?
De quel thème capital parlez-vous, Orticule ? Du code du travail ?
Ou bien de la complexité des choses en général ? De la "complexitude" ?
Parce que là en effet, ce besoin de se compliquer la vie, toujours plus... c'est vraiment "zarbi" et compliqué à comprendre. Alors imaginez, pour l'expliquer...
Y'a que les Shadoks qui en sont capables.


Orticule   -   2016-02-05 - 22:46
Travail
Il a raison, Leon 65 : il n'y a rien de plus compliqué que d'être simple. Zarbi quand même , qu'un thème aussi capital (oui, bon !), puisse susciter si peu de commentaires. J'y reviendrai peut-être plus tard, après vous.


Page : Précédente  1  2  3 4  5  Suivante 





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page