La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Toup'weets : vos commentaires et réactions


 Forum des Toupinautes 

Forum : Toup'weets : vos commentaires et réactions

(98 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

Ce sujet est dédié aux commentaires et réactions à la rubrique Toup'weets : "Le premier gazouillis auquel on ne peut pas s'abonner."

Merci d'indiquer en objet la date et le &-mot-clé du Toup'weet auquel votre message fait référence.


Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : Précédente  1  2  3  4 5  6  7  8  Suivante  Dernière

Léon 65   -   2016-09-27 - 09:52
&primaires D'accord, laissons donc tomber DG !
C'est pourtant lui qui est à l'origine de l'élection du président de la République au suffrage universel, c'est pourtant lui qui a lancé l'appel du 18 juin 1940...
Après, si on n'a pas oublié... c'est vrai qu'il a aussi commis son lot d'erreurs. Mais qui n'en a jamais fait ?
Par exemple, Sarkozy aujourd'hui reconnait s'être trompé au sujet de l'écologie et du climat, de s'être laissé entraîné par "la pensée unique"... je rêve, non ?

Mais qui Oserait comparer le petit Nicolas au Grand Charles ?

Nous parlions d' "hommes providentiels" ... Sarkozy l'a t-il été ? Le serait-il aujourd'hui ? Hollande, non ! Macron peut-être... ? Je crains le pire.

Orticule   -   2016-09-27 - 00:12
&primaires Mémoire courte
Ce brave DG a réussi ce tour de force qui consiste à transformer les vaincus en vainqueurs, après quoi les patriotes sont allés investir pour de nombreux étés les plages ensoleillées de l'Espagne fasciste. Fabuleux ! Tout ça donne envie de s'investir. Ailleurs.

Léon 65   -   2016-09-25 - 11:12
&primaires - Election présidentielle
Il est en effet possible que le général de Gaulle voyait l’élection du président de la République au suffrage universel comme l’outil permettant à " l’homme providentiel " d’arriver au pouvoir démocratiquement, sans avoir à gravir tous les échelons d’un quelconque parti.

Sans être gaulliste, on peut tout de même reconnaître que cet homme là fut un " homme providentiel ". Je doute que Macron en soit un... D’ailleurs je n’en vois aucun poindre son nez.
Que serait devenue la France sans De Gaulle ? Personne ne peut le dire, bien sûr, mais son histoire aurait-été sans aucun doute bien différente. Tout comme si ma tante en avait... Déjà je l’appellerais " mon oncle " et le Monde serait différent là-aussi ! Il ne sert donc à rien de vouloir refaire l'histoire avec des si.

Blague à part, nous sommes en 2016 et plus en 1962. Il en a coulé de l’eau sous les ponts en plus de 50 ans !
De Gaulle avait une haute idée de la politique, une idée noble. Je doute que ce soit le cas chez ceux qui aujourd’hui en ont fait profession.
Bien entendu on peut remettre en question cette " monarchisation de la République " , mais il y a tant de choses à remettre en question...
Quelle devraient être alors les priorités parmi toutes ces choses à repenser ?



ness   -   2016-09-23 - 15:59
22/09/16 &primaires
J' avais exprimé un tabloid dans mon précédent toupweet en réponse à la question que pose p.tourev, va sans dire que la question des choix n' est pas une réalité pour les dirigeants. On propose des discours imagés / récupérateurs et on met ainsi les gens dans des cases bien à l'abri du processus démocratique. Plutôt que de dire monarchie j'aurais dit coup d'Etat permanent de la part des media-sondage à la solde des multinationales lobbyistes dont vous n'entendrez parler qu'avec de rare images du Bilderberg.
En d' autres mots, ne croyez pas en cette mascarade si vous n'êtes pas dupe des "réglages" inhérents à la domination du capital.

Denis_B   -   2016-09-23 - 15:29
&macron
Pour ma part, je pense que Macron crée un mioro-parti parce qu'il n'a pas la carrure pour conquérir et mettre à sa botte un grand parti comme l'avait fait Mitterand ou Chirac en leur temps.
Sarkozy et Hollande ont essayé, mais les primaires, à gauche comme à droite prouvent leur échec.

Léon 65   -   2016-09-21 - 12:15
&macron du 16/09/2016
Autant je comprends un peu ce que cherche Macron... autant moi non plus je ne comprends absolument rien au sens de certains échanges. J'ai beau me creuser la tête, rien n'y fait. Ceci dit, je suis conscient de mes limites.

Pierre Tourev   -   2016-09-21 - 08:23
&macron à Ness
Bonjour Ness,
Je suis désolé, mais je n'ai pas compris ce que vous cherchiez à dire dans votre message du 20/09/2016.
Ce serait bien si tous ceux qui arrivent sur le forum, volontairement ou non, puissent saisir le sens des échanges sans trop avoir à trop se creuser la tâte.


ness   -   2016-09-20 - 20:32
&macron du 16/09/2016
Forcé de constater qu'un mouvement marathonien à l'urne des elections est un bon exercice physique reconnu par l' ensemble du consensus scientifique international et que le seul "courir", comme personne n' oserait le soulever, concerne les conso-consommateurs ayant un necessaire
décollage ou degripage à oppérer. #stigmata

Léon 65   -   2016-09-18 - 18:35
&Macron - Parti politique et / ou mouvement ?
Bonjour Pierre
En effet les micro-partis (ou mouvements) sont un moyen de financer les gros appareils que sont les partis "au dessus".
Mais est-ce la seule raison de leur prolifération ?
Ce phénomène s’observe également dans d’autres pays et fait l’objet d’études.
Les partis sont généralement porteurs d’une idéologie bien marquée, et aujourd’hui force est de constater qu’on ne vote plus pour le package des idées d’un parti mais plutôt pour un candidat.
A mon avis, le monde et les choses étant de plus en plus complexes, le fameux consensus, tant et si longtemps recherché... partout impossible à trouver... les arrivistes impatients quittent le vieux nid pour aller construire le leur.


Pierre Tourev   -   2016-09-18 - 16:13
&Macron - à Léon 65
Bonjour Léon
J'aime bien votre image du coucou et de ceux qui essaient de faire leur nid tout seul.
A mon avis, la multiplication des micros partis ces dernières années est plus un moyen de détourner la loi sur le financement des partis, qu'une multiplication des ambitions personnelles.
Le Monde 02/08/2010 : "La loi sur le financement des partis politiques impose un plafonnement des dons à 7 500 euros par personne et par an, dans une limite de 20 % des revenus imposables. Le système des micro-partis permet à de riches sympathisants de donner une fois au parti, puis une seconde fois à un micro-parti affilié, tout en déduisant ces deux dons de leur feuille."



Page : Précédente  1  2  3  4 5  6  7  8  Suivante  Dernière





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page