La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Vos suggestions pour améliorer le site


 Forum des Toupinautes 

Forum : Vos suggestions pour améliorer le site

(97 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

Vos propositions ou suggestions pour améliorer toupie.org : forme, contenu, nouvelles définitions, nouveaux thèmes, etc.

Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : 1 2  3  4  5  Suivante  Dernière

Léon 65   -   2017-01-24 - 11:56
Réponse à "Sombre individu"
Je trouve vos remarques pertinentes.
Individualisme ... utilitarisme ... en effet je vois le lien.
Il y a un autre personnage, qui explique bien tout cela, c'est le biologiste Henri Laborit.

Il nous fait comprendre que nous sommes tous égoïstes.
Chaque organisme vivant (dont l'homme) ne fait que rechercher les conditions nécessaires à sa survie. Pour faire court, il s'agit du bien-être (plaisir). Pour cela il doit impérativement fuir toutes causes de stress (douleur).
Face à une agression, porteuse de stress, il n'a que deux alternatives : le combat, MAIS dans le but de vaincre (éradiquer la source de stress), OU alors la fuite*.
S'il ne peut faire ni l'un ni l'autre (vaincre ou fuir) alors c'est la mort !
or, l'homme est un animal des plus compliqués... La fuite peut prendre diverses formes (imaginaire, drogues etc)

* L'éloge de la fuite. H-Laborit - 1976

Toupito   -   2017-01-23 - 17:44
Toupinambours
Toupinambours

Sombre individu   -   2017-01-23 - 16:55
Utilitarisme (suite et fin)
Pour finir sur ce sujet, il me semble que l'éthique utilitariste est au cœur des politiques de santé publique. Par exemple, nous subissons des vaccinations obligatoires avec les désagréments associés (de la piqûre jusqu’aux rares réactions allergiques) pour le plus grand bien du plus grand nombre.

Sombre individu   -   2017-01-23 - 16:54
Utilitarisme et cause animale
Actuellement, un développement intéressant de l'utilitarisme voit le jour dans la cause animale : si ceux-ci souffrent, alors il faut minimiser leur souffrance.

Un certain Peter Singer, philosophe utilitariste contemporain, est souvent cité à ce sujet.

Quelques mots sur le sujet pourraient contribuer à enrichir l'article "utilitarisme".

Sombre individu   -   2017-01-23 - 16:50
Utilitarisme encore
Les utilitaristes historiques pensaient que la liberté individuelle était une condition du bonheur, ce qui contraste avec la conception totalitaire qui est parfois donnée d'un utilitarisme qui justifierait la persécution d'une minorité pour le plus grand bonheur d'une majorité intolérante. Cela est bien illustré par exemple par le "principe de non-nuisance" de J. S. Mill.

L'article actuel me parait faire l'impasse sur ce point.

Sombre individu   -   2017-01-23 - 16:47
Droit Naturel et utilitarisme
Une critique fameuse du droit naturel a été formulée dès la fin du XVIIIème siècle par Jeremy Bentham : pour celui-ci le droit naturel est une invention peu crédible. Il propose donc à la place une éthique fondée sur le bonheur : l'utilitarisme.

Sombre individu   -   2017-01-23 - 16:20
Individualisme, encore
Il me parait utile d'ajouter des liens dans la section individualisme.

L'individualisme au sens politique (primauté des individus) est antinomique de totalitarisme (sujétion des individus). Si je peux m'autoriser un anachronisme, Jaurès oppose son socialisme à un autoritarisme dans sa fameuse phrase : "Le socialisme est l'individualisme logique et complet. Il continue, en l'agrandissant, l'individualisme révolutionnaire."

Lorsqu'il s'agit de comportement individuel, individualisme est antinomique de conformiste.

Par ailleurs, le mot est polysémique ce qui conduit hélas souvent à des contre-sens. Lorsque certaines personnes pestent contre l'individualisme, elles réprouvent la tolérance de notre société à l'égard de nombreuses minorités : ethniques, religieuses, sexuelles, etc... A l'inverse d'autres personnes très individualistes selon cette définition désignent par individualisme ce qui est en fait un égoïsme conformiste et qui donc tout sauf individualiste si on s'en tient aux définitions. Il y a donc des conceptions très différentes, pour ne pas dire opposées, de l'individualisme. Il me semble que cela ne transparaît pas suffisamment dans votre article, sans que je sache pour autant vous suggérer une nouvelle formulation.

Sombre individu   -   2017-01-23 - 16:01
Individualisme
Je vous livre une citation de Georges Brassens qui me semble-t-il évoque bien à la fois la nécessité et la difficulté qu'il y a à penser par soi-même :

"Ce que je refuse, c’est qu’un groupe ou une secte m’embrigade et qu’on me dise qu’on pense mieux quand mille personnes hurlent la même chose. Lorsqu’on se réunit pour penser et pour réglementer les comportements, la secte n’est pas loin. Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir d'un groupe ma loi. Ma loi, je me la fais moi-même. Je sais que c'est très difficile de penser par soi-même. On est le composé de tout ce qu'on a reçu, de ce qu'on voit et on entend. Je ne peux pas penser tout seul mais je ne veux pas démissionner devant la pensée d'un groupe et même pas devant un maître à penser."

ness   -   2016-11-05 - 21:57
.
Plus une monnaie change de main plus elle prend de la
valeur , d' où l' interet de laisser circuler la majorité des
fond plutot que de les conserver stagnant. Pour les
economes celà se calcul en kilometre/heure' ce n' est pas
une plaisanterie, je suis resté dix ans ami avec une cadre de la
banque centrale allemande."> -->
@leon & economie circulaire
Dans une societé developpée' la fonction sociale du
service et des échanges de services correspond à une
économie circulante et non circulaire.
Plus une monnaie change de main plus elle prend de la
valeur , d' où l' interet de laisser circuler la majorité des
fond plutot que de les conserver stagnant. Pour les
economes celà se calcul en kilometre/heure' ce n' est pas
une plaisanterie, je suis resté dix ans ami avec une cadre de la
banque centrale allemande.

Léon 65   -   2016-11-05 - 18:20
Encore une suggestion : L' "économie circulaire"
En lien avec le "capitalisme vert", l' "économie verte" et bien entendu le célèbre "développement durable" ... je pense que quelques mots sur l’ "économie circulaire" , seraient les bienvenus.

- « C’est le nouveau concept à la mode, avec le développement durable, la croissance verte, la transition écologique : " l'économie circulaire" nous fait croire qu’économie et écologie sont compatibles. Que la croissance peut se concilier avec la préservation de l’environnement. Que nous pouvons transformer les déchets en ressources, les pollutions en carburants, le plomb en or, pour que se poursuive éternellement l’accumulation du capital. »

Thierry Brulavoine – la Décroissance - Novembre 2016
( Article : L'économie circulaire tourne en rond )





Page : 1 2  3  4  5  Suivante  Dernière





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page