La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Système de retraite


 Forum des Toupinautes 

Forum : Système de retraite

(15 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

Le système de retraite par répartition est-il encore viable ?
Faut-il le faire évoluer ?
Si oui, vers quoi et comment ?


Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : 1 2  Suivante 

carina   -   2019-01-24 - 13:19
Proposition : égalite
Egalité dans le calcul des retraites privées (25 ans) et le fonctionnariat (6 mois).

onkr   -   2018-11-13 - 21:08
Casse du service public
Le "poujadisme" est de retour et il est porté par nos gouvernants qui surfent sur la vague des populistes parmi lesquels ceux de Sauvetage retraites. Pour cette défense du service public,
merci !

Sans pseudo   -   2018-11-03 - 17:34
Réponse à Sauvegarde retraites
J'ai reçu un courrier d'une organisation qui se fait appeler "Sauvegarde retraites". Je vous invite tous à lire ci-après, la réponse que je leur ai adressée.
Mesdames, Messieurs,
Voici le second courrier que je reçois de la part de cette organisation qui se fait appeler "Sauvegarde retraites". C'en est trop.
Ces gens, à travers un questionnaire orienté et totalement partisan, font preuve d'un ignoble racisme social à l'encontre de ceux dont la mission est de servir ceux qui la plupart du temps leur crachent dessus. Quand on prétend vouloir plus de justice, on ne la demande pas sur le dos d'une catégorie. Ce que ces gens de "Sauvegarde retraites" font, s'appelle niveler par le bas.
Vous n'oeuvrez pas pour que celui qui a moins reçoive plus, mais pour que celui que vous accusez d'avoir plus reçoive moins. C'est d'une immense stupidité.
D'abord, toute forme indemnitaire ne se justifie qu'en compensation d'un effet négatif lié et consécutif à l'exercice de la mission (douleur sociale ou autre).
Ensuite, souvenons-nous une bonne fois pour toutes de la définition du service assuré par la fonction publique ; c'est une mission noble et désintéressée basée sur la stricte application des cinq grands principes fondamentaux.
  1. Garantie d'existence du service (un service doit exister lorsqu'un besoin en est exprimé)
  2. Garantie de continuité du service (fonctionnement sans interruption malgré les congés)
  3. Garantie d'indépendance du pouvoir politique (on ne peut mettre à la porte un fonctionnaire sous prétexte qu'il vote pour l'opposition au pouvoir en place, ce serait de la dictature, c'est cela qu'on appelle aveuglément la sécurité de l'emploi).
  4. Garantie de l'égalité de traitement du citoyen (pour une profession libérale, un ouvrier ou un SDF, le service rendu sera le même)
  5. Garantie de la gratuité du service (le service a un cout mais pas de prix, aucun bénéfice commercial ne peut en être tiré)
C'est cela que depuis des décennies, les divers gouvernements, de droite et de gauche, les médias, et les imbéciles dans votre genre s'ingénient à détruire.
Alors je ne remplirai pas votre questionnaire,
Alors je vais diffuser ma colère sur toutes les voies publiques que je pourrai trouver.
Alors je vais demander à tous de ne pas vous répondre.
Vous n'aurez pas un sou de ma part tant que vous ne rétablirez pas la vérité et n'arrêterez pas de cracher sur les fonctionnaires.
Je vous souhaite un échec cuisant et ne vous salue pas.


ness   -   2016-11-22 - 13:22
@léon65 cette speculation est'fortement réprimee
Selon l' article concernant la chaine pyramydale.
Que ce soit en la promouvant en publique ou en
participant dans tous les cas vous etes hors la loi ainsi que
toute personne ne réprimant pas votre intervention là. Ça
parrait extreme sans doute de part le hublot des toilettes
du laxisme mais les faits sont tétus puis il sont ici
caracterisés

Léon 65   -   2016-11-22 - 12:28
Mais... je nie quoi, exactement ?
Comme d'habitude je ne comprends pas.
Devrais-je ce coup-ci nier les prévisions des organismes officiels qui spéculent (parient) et chiffrent les déficits en 2017 et 2020 ?
2017 et 2020 c'est le futur, ce sont donc des prévisions, je les prends pour ce qu'elles sont, j'emploie le conditionnel... c'est pourtant clair, non ?
Quant à vos 100 euros, peu importe d'où ils sortent, vous en faites ce que vous voulez ! Pour être en règle, à moins que vous n'en soyez exonéré vous devrez toutefois payer les impôts, les taxes, les cotisations. Maintenant, si vous n'avez pas envie d'être en règle ou si vous avez envie de jouer avec les lois, c'est votre problème, et ne comptez pas sur moi pour vous donner des tuyaux.

ness   -   2016-11-22 - 03:39
@léon65
Vous niez encore que la répartition des retraites spécule
uniquement sur le nombre augmentant de residants/
cotisants ?
Ensuite je gagne plus de cent euros par jour, à qui dois je
les donner si je souhaite etre en regle ? Certainement pas
à une chaine de ponzi, donc à qui ? À un retraité qui
profite déjà d' un montage pyramidal ? Une personne que
je connais personnellement dans le besoin , je ne lui
donnerai que le moyen de gagner de la monnaie mais
certainement pas un don discriminant !

Léon 65   -   2016-11-21 - 18:58
Il faut trouver des milliards !
Tout le monde connaît les chiffres du chômage, tout le monde sait à peu près d’où viennent les cotisations sociales. Nous l'ayant tellement rabâché,tout le monde a entendu parler du fameux "trou de la Sécu" et des déficits à terme des régimes de retraites. Par contre tout le monde ne pourra pas dire de combien sont ces déficits. Les milliards, ça paraît énorme pour celui qui gagne 1000 ou 2000 euros et qui connaît le prix d’un croissant. Alors, nombreux sont ceux qui se sont résignés à l’idée que notre système social, basé sur la solidarité, n’était non seulement pas pérenne, mais à privatiser. Le privé s’est déjà immiscé dans la santé et les retraites, mais il en veut toujours plus !

Le déficit la branche maladie de la Sécu affichait un déficit de 4 milliards d’euros en 2016, il devrait être de 2,6 milliards en 2017.
Le Comité de suivi des retraites estime que « Si la conjoncture ne se dégrade pas, le besoin de financement du système sera de 0,2 % du PIB en 2020, soit 4 milliards. Un déficit deux fois inférieur à celui qu'anticipait il y a un an le Conseil d'orientation des retraites (COR) » (source Le Figaro 11/07/2016).
Juste pour comparer, les diverses formes d’évasion et de fraude fiscales représenteraient pour la France un manque à gagner annuel compris entre 60 et 80 milliards d’euros.
Même avec une croissance "en berne"... le PIB de la France était de 2 181,1 milliards en 2015. La France n’a jamais été aussi riche !


J’entendais aujourd’hui à la radio que les frais de fonctionnement de la Sécu seraient de 6%, alors qu’ils seraient de 25% dans le privé. Que voulez-vous, il faut bien payer la pub et les actionnaires.
Fillon a écrasé Sarko (je suis content), mais j’ai tout de même entendu ce qu’il nous promet ("Moi président...") Fillon à l’intention de continuer à laminer nos acquis sociaux, faire des économies sur la santé, diminuer le nombre des fonctionnaires, repousser l’âge de la retraite, toujours plus. Bref du déjà vu, en pire sûrement.
Il serait temps de relever la tête et d’exiger déjà, que les richesses soient mieux partagées.



ness   -   2016-11-05 - 19:01
provisoire et arbitraire
La retraite doit etre capitalisée publiquement comme à
son origine selon de nombreux articles du droit commun.
Nous pouvons étaler la double peine sur plusieurs
generations afin d' alleger la fonction privatrice mais dans
tous les cas plus on commence rapidement à etre en
régle plus y arrive vite

ness   -   2016-11-05 - 18:58
dans le cas d' une assurance et d' une mutuelle
Les adherents peuvent agirent dans le sens de faire
diminuer les frais et les cotisations, ils peuvent par
exemple se soigner plus, aquerir une alimentation
équilibrée etc etc...
Dans le cas des retraites par repartition il n' y a pas d'
alternarive c' est un nombre d' adherent en augmentation
constante qui est mise en jeu et seulement celà.

ness   -   2016-11-05 - 17:39
on peut aussi considerer
L' assurance sociale comme un capital publique, or pour
developper de tels organisations il faut respecter le bien
de tous en la loi.
Une assurance privée ou publique est obligatoire
concernant les actions civiles comme la route ou bien le
sport à risque.
Une repartition privée ou publique basée strictement sur
le nombre d' adherent est interdite pour des raisons
valable et inscrite au droit commun. Si vous ne les
comprenez pas, ces raisons, c' est que vous etes en conflit
d' interet; ce qui fait de vous des hors la loi de part deux
fois / deux articles


Page : 1 2  Suivante 





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page