La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Référendum d'initiative populaire


 Forum des Toupinautes 

Forum : Référendum d'initiative populaire

(24 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

Extrait du Toupictionnaire :
L'expression "initiative populaire" désigne la possibilité donnée aux citoyens de proposer un vote du Parlement ou l'organisation d'un référendum, sous certaines conditions de forme et de nombre, pour l'adoption d'une nouvelle loi, l'abrogation d'une loi en vigueur ou une modification de la Constitution. L'initiative populaire est l'une des caractéristiques de la démocratie semi-directe....
Suite Référendum d'initiative populaire

Pour initialiser cette discussion quelques commentaires intéressants ont été recopiés sur d'autres rubriques du forum.


Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : Précédente  1  2  3

Denis_B   -   2016-05-20 - 11:40
Suisse
C'est vrai que le système politique Suisse fonctionne beaucoup mieux que le notre.

D'abord c'est un système fédéral (comme l'Allemagne), à deux chambres.
Le Conseil fédéral élu à la proportionnelle représente la totalité de la population et défend les intérêt fédéraux.
Le Conseil des Etats représente lui les cantons.
Le pouvoir executive est exercé par le Conseil Fédéral (7 membres) élu par les assemblées.

Pourrait-on appliquer ces méthodes en France.
Le principe du referendum d'initiative populaire me parait difficile à mettre en oeuvre à l'échelon national.
En revanche, je pense qu'un retour à la proportionnelle pour les législatives et l'inversion du calendrier électoral (législatives avant la présidentiel) permettrait un amélioration considérable du système français.
D'autre part l'élection du président au suffrage universel direct fausse totalement le système de représentation (qui peut encore croire en un homme providentiel).

Reste à savoir comment lancer une réforme constitutionnelle.

Fantômette   -   2016-05-20 - 11:02
Des outils et des Citoyens
@Léon 65:
Il me semble qu'il ne faut pas confondre les projets de société et les outils permettant leur réalisation.

Loi Travail:
Si le système de pétition + référendum d'initiative citoyenne était inscrit dans la constitution Française, la pétition lancée à ce sujet et ayant récolté un peu moins de 1,5 millions de signatures serait devenue automatiquement un référendum (reprenant mot pour mot la pétition) organisé par l'Etat.

Il n'y aurait probablement pas eu de 49.3.

Les manifestations seraient alors devenus inutiles puisque le débat de ce projets de société aurait été fait autour de la pétition.
Et ainsi (au delà d'un certain seuil de signatures) le débat citoyen sur ce projet passerait à l'étape de légifération citoyenne. Surpassant donc les "jeux politiques" de l'assemblée nationale et du gouvernement.

Ainsi, si par exemple, l'assemblée nationale ou le gouvernement tente un passage en force contre la volonté de la majorité des citoyens (au sujet du TAFTA, des lanceurs d'alertes, du cumul des mandats, de la retraite, etc...), ces derniers auraient la possibilité d'avoir le dernier mot.

Je pense qu'aujourd'hui la population a déjà des projets de société mais qu'il lui manque les outils pour les faire valoir.

Encore un exemple.
La population sait que son ennemi est la finance.
Lorsqu'elle élit quelqu'un, qui du fait des pressions des lobbies nationaux, européens, anglo-saxons etc...:
1. sur les conseillers (par l'intermédiaire de "think tanks" ou par l'intermédiaire du corps enseignants des formations dont ils sont issus)
2. sur les membres du gouvernement
3. sur l'assemblée nationale
4. sur les médias
ne peut pas avancer, la population elle le pourrait!!!!

Léon 65   -   2016-05-19 - 15:05
Réponse à Fantômette
D'accord avec vous, sur le constat... et aussi sur certaines de vos propositions.
Mais que faire ?

En 1) je mettrais : Déjà savoir ce que l'on veut.

Autrement dit : Quel monde voulons-nous, quel monde souhaitons-nous laisser à nos enfants ?

Et bien sûr, après avoir compris qu'on ne pouvait pas continuer sur ce modèle de "développement" et de "progrès"... après avoir bien compris que nous n'avions qu'une seule planète... et en renonçant une fois pour toute à cette idée de vouloir le beurre et l'argent du beurre.

Pas facile, en effet ! Nous sommes peut-être trop mal habitués...

Fantômette   -   2016-05-19 - 14:35
Assemblée Constituante
Je pense que nous faisons tous le même constat... droite, gauche, extrême droite, extrême gauche, le problème ne vient pas des convictions politiques des électeurs.

Le problème semble venir, comme dit plus haut, de l'organisation politique du pays.

Encore une fois, qu'ils soient honnêtes ou pas, une fois élu, dans ce système les représentants n'ont aucun compte à rendre à la population. Ni avant, ni pendant, ni après leurs mandats!

Ce qu'il manque, c'est un outil permettant à la population, lorsqu'elle n'est pas d'accord avec ses représentants, d'avoir le dernier mot.

Ce changement ne peut venir que de la modification de la Constitution française; un outil qui marche bien en Suisse est la pétition + le référendum décisionnaire d'initiative citoyenne.

Si M.Le Pen, A.Juppé, E.Macron ou Tartenpion/pionne est élu en 2017 et qu'il ne tient pas sa feuille de route, nous aurons la possibilité de proposer nous mêmes les modifications pour aller dans le sens duquel nous aurons voté!!!

Que faire?

1. Déjà savoir ce qu'est la constitution Française (chercher sur Google)

2. l'un des meilleures systèmes politiques au monde est celui de la Suisse.

Voir leur constitution et les articles qui permettent à la population de contrôler le parlement en cas de désaccord sur une loi ou une décision politique.

3. une fois que les modifications à apporter à la constitution Française seront claires pour chacun d'entre-nous, les choses se feront d'elles-mêmes :) !

4. pour éviter tout grugeage/détournement ne surtout pas laisser le soin aux politiciens professionnels ( = ceux qui vivent de leurs actuels/anciens mandats ou de leurs postes dans un des partis politiques majoritaires) d'organiser, de discuter et de voter les modifications. Tout ceci devra être fait directement par la population.


Page : Précédente  1  2  3





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page