La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Primaires ouvertes à gauche pour 2017


 Forum des Toupinautes 

Forum : Primaires ouvertes à gauche pour 2017

(83 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

J'appelle tous les militants et sympathisants de gauche à faire pression au sein de leur parti politique respectif, auprès des dirigeants politiques ou auprès d'élus de gauche pour que des élections primaires ouvertes à toute la gauche aient lieu en 2016 en vue de l'élection présidentielle et des élections législatives de 2017.

Cf: la page Appel aux militants et sympathisants de gauche pour des primaires ouvertes aux élections de 2017.



Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : 1 2  3  4  5  Suivante  Dernière

Denis_B   -   2017-02-21 - 16:52
Oui Pierre vous avez raison
Mais un président qui doit composer avec une chambre des députés répartie entre 4 ou 5 partis, c'est peut-être une chance d'avoir des compromis politique et un meilleur équilibre des pouvoirs.

Je me souviens que la cohabitation n'était pas si mauvaise que ça et que la France n'a pas été bloqués.

Beaucoup de démocraties européennes (à commencer par l'Allemagne) fonctionnent avec des alliances, pourquoi pas nous.


Jple   -   2017-02-19 - 22:17
Pas d'unité pas de voix
S'il n'y a pas de candidat unique à gauche, aucun des candidats n'aura ma voix.je vote blanc


Pierre Tourev   -   2017-02-15 - 08:40
à Léon 65
On pourrait même dire entre l'extrême centre et l'extrême droite, pour un président qui aura sans doute à composer avec une chambre des députés répartie entre 4 ou 5 partis, aucun d'eux n'ayant la majorité absolue.


Léon 65   -   2017-02-14 - 17:52
Oui je veux bien y croire ... encore un peu.
C'est ce que j'espère de tout coeur, mais ça me semble mal barré...
Quant à ce second tour entre la droite et l'extrême-droite, j'y ai cru moi aussi, jusqu'à il n'y a pas longtemps...
Aujourd'hui je crois davantage au duel entre le "ni-ni" et l'extrême droite.


Sibe001   -   2017-02-02 - 23:03
il faut y croire
Jusqu'à maintenant, je me suis tenu à l'écart de la politique en la regardant avec beaucoup de scepticisme. Mais cette année, j'ai envie d'être plus engagé, d'autant plus que ce serait un désastre pour la France, d'avoir la "présidente" auquel nous pensons tous. Vue la situation, il me paraît plus que nécessaire que la gauche se rassemble et je refuse ce discours défaitiste qui veut absolument voir un second tour entre la droite et l'extrême-droite. Pour peu que la gauche se montre intelligente et courageuse, tout est encore possible.


Charliemagne   -   2017-01-29 - 20:44
Sarko out, Valls out, bon ça c'est fait...
Il y a 18 mois j'écrivais un article auquel je ne changerai pas une virgule aujourd'hui. L'un roule pour la droite l'autre pour la gauche mais ce sont en fait 2 frères jumeaux avec le même tempérament, tellement imbus de leur personnes et persuadés d'être indispensables à la vie politique qu'ils n'ont pas eu la clairvoyance de sentir, que la grande majorité des français ne veulent plus voir leurs tronches.
Putain quel pied quand Sarko s'est fait sortir au premier tour de la primaire de la droite.
Putain quel pied ce soir de voir ce bouffon de Valls dégager. 49.3 les français n'ont pas oublié et te le renvoie en pleine gueule, allez basta Hombre. La gauche se réjouit d'une forte participation à ce second tour. Tu parles Charles, Valls face à n'importe quel tréteau aurait perdu, les électeurs se sont déplacés pour voter CONTRE lui. Pour se consoler il peut se dire que Hamon va de toute façon être laminé au 1er tour de la présidentielle.

Denis_B   -   2017-01-25 - 11:32
@ambazo
C'est quoi le vote utile.

la notion de vote utile m'échappe complètement.

ambazo   -   2017-01-24 - 02:36
election 2eme tour
attention les gars
votez utile pas de reves nous somme au 21 ème siècle, on ne distribue pas d'argent

Charliemagne   -   2017-01-24 - 03:41
Borgel c'est le bordel !!!
" La belle Alliance Populaire " ça sonne plutôt bien, on a l'impression d'entendre les flonflons et l'accordéon du Front Populaire en 1936. La réalité est un peu différente non ? " Touche pas à mon poste " ça aurait mieux convenu. De toute façon le lapin qui va sortir du chapeau de la primaire PS va se faire dépouiller dès le 1er tour de la présidentielle. Le tripatouillage maladroit et scandaleux pour gonfler le chiffre de la participation à la primaire d'un parti en pleine décrépitude et appelé à disparaitre n'arrange rien. Mon seul souhait : voir tous ces bouffons qui s'engraissent depuis des décennies au sein de Marianne disparaître du paysage politique au plus vite. A plus.

Léon 65   -   2017-01-23 - 16:38
Tout n’est peut-pas encore perdu ...
Je ne m’attendais pas à une telle percée de Benoît Hamon. Certes il n’y a pas lieu de crier victoire.
Voici donc Hamon au second tour de la fameuse primaire du PS... face à Emmanuel Valls.
J’entendais aujourd’hui un soutien de Valls reprocher à Hamon que celui-ci n’avait pas de projet pour la présidentielle, mais seulement des vues au niveau du PS. Je ne vois là qu’un coup bas totalement contre productif, un "argument" qui d’ailleurs peut de la même manière s’adresser à Valls.

Hamon peut (pourrait ?) démentir ce grief. A condition bien sûr qu’il ait un réel intérêt pour l’issue du second tour, et pour l’instant je n’ai aucun élément qui me permette d’en douter. Je raisonne donc comme si Hamon souhaitait réellement et avant tout, que ses idées progressent, et mieux l'emportent.
Il faut aussi que ce que je propose là soit possible, parce que si ce rassemblement tel que je le souhaite (j’y viens plus loin) est de toute manière impossible, perdu d'avance... alors tout ce que j’écris là n’a aucun intérêt. Là aussi, j’accepte d’en faire le pari.

Pour cela, et à mon avis... Hamon devrait très rapidement et notamment lors du duel face à Valls, déclarer clairement :
1) Que quelle que soit la suite des évènements, il ne soutiendra pas Valls, n’appellera pas à voter pour lui.
2) Que son objectif est l’intérêt du pays, et d’abord de faire en sorte que Le Pen ou Fillon ne remportent pas l’élection présidentielle.
3) Que son objectif premier est donc un accord avec Mélenchon, Jadot, Artaud et Poutou afin qu’il y ait un seul et UNIQUE candidat au premier tour ! Et ceci évidemment, afin d'avoir une chance d'être au second ! Peut-être même... Hamon devrait-il déclarer qu’il souhaite rompre une fois pour toutes, avec ce PS.

Certes l’affaire n’est pas gagnée d’avance. Admettons, je l’ai dit, que ces 3 - 4 ou 5 là, soient d’accord sur la stratégie, et d'accord pour s’asseoir sur leurs intérêts de partis et aussi sur leur ego. Ils devront déjà calculer au plus juste comment se feraient les reports de voix, dans tous les scénarios, afin de décider lequel sera le plus apte à récolter le plus de voix.

Imaginons maintenant plusieurs scénarios :
1) Benoît Hamon se voulant rassembleur, participe avec les autres à ce miracle, celui de réconcilier les irréconciliables. Peu importe le nom de celui qui représenterait cette gauche, déjà l’image de la politique en sortirait grandie. Enfin la preuve serait apportée que l’intérêt général prime sur les petits intérêts personnels ou partisans. En plus, si la victoire est au second tour... alors que demande le peuple ?

2) Benoît Hamon se voulant rassembleur, perd le second tour de la primaire. C’est Valls qui l’emporte. Valls est donc au premier tour des présidentielles, avec Fillon, Mélenchon et compagnie, et là nous devinons la suite. Je pense toutefois que dans ce cas de figure, Hamon en sort grandi. Il participe encore à remettre un peu de brillant à l’image de nos politiciens. Non, pas tous pourris !

3) Benoit Hamon se voulant rassembleur... gagne la primaire du PS... mais échoue à rassembler. Dans cette situation, deux cas de figures :
a) Il se présente toutefois au premier tour, face à Mélenchon, Fillon, Macron et compagnie et nous devinons la suite. Dans ce cas il se disqualifie ! Ainsi que se disqualifient tous les autres qui n’auront pas trouvé moyen de se rassembler. Le désespoir des gens de gauche l’emporte et le "tous pourris" gagne encore du terrain.
b) Ou alors il ne se présente pas, il explique pourquoi... et là il en sort doublement grandi.

Je pense que ce sont avant tout les idées, les bonnes, qui comptent, bien avant la victoire d’untel ou d’untel.
Les bonnes idées, j’en compte trois : l’écologie, le social (l’humain), et la réelle volonté chez nos politiques de rassembler pour porter et défendre l’intérêt commun.



Page : 1 2  3  4  5  Suivante  Dernière





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page