La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Un permis de voter ?


 Forum des Toupinautes 

Forum : Un permis de voter ?

(76 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

Faut-il instaurer un permis de voter ?
Vous pouvez utiliser cette rubrique du forum des Toupinautes pour vos commentaires sur l'article Notre devoir de citoyen ne serait-il pas
de soigner la démocratie ?
Un permis de voter ?, du 2 juillet 2016.


Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : Précédente  1  2  3  4  5 6  7  8  Suivante 

Léon 65   -   2016-10-01 - 19:23
Ah les lanternes !
Je m'en doute bien Orticule, et en plus je ferais de l'ombre sur votre lumière.

Orticule   -   2016-09-30 - 22:45
Aristos
Evitez la proximité des lanternes Léon 65. Votre musique me manquerait.

ness   -   2016-09-30 - 22:12
..aristos & bourgeois
Aussi bien l'un que l'autre n' arrangeront rien qu' ils soient bons ou mauvais ne changera rien non plus car c'est le principe de représentativité qui est pris à la gorge, ensuite seulement, celle des élites est atteinte. Si l' on vous met une claque vous la rendez ? Bein là c' est pareil !
Ce principe est trop lent et trop pernicieux, il s'étouffe seul et se défend comme il peut; sur les faibles de préférence bien sûr.
Apres avoir eu les pied mouillés, vient le moment de la noyade, c' est lunaire parait il.
Ps/ les meilleurs sont souvent plus bourges que les nuls, je dis ça je dis rien ...

Léon 65   -   2016-09-30 - 11:08
C’est la fin des z’aristos !
Vous résumez assez bien, ness... du moins comme d’habitude, ce que j’en saisis.
Vous parlez de mes souhaits et espoirs... il faudra me les faire connaître, parce que de mon côté je n’espère justement plus grand chose. Et je ne souhaite qu’une chose, vivre et finir ma vie en paix.
Comme vous, je me doute bien que même si par miracle (je n’y crois pas) nous réhabilitions (choisissions, élisions, votions... comme vous voulez !) les ARISTOS, les vrais, ceux qui portent de vraies valeurs nobles (l’honnêteté, la sincérité, le courage, l’honneur...) je ne vois pas non plus comment cette élite pourrait faire quoi que ce soit dans notre situation actuelle. Je ne donnerais donc pas cher de leur tête.

Pourquoi ? Parce que dans nos pays "riches" et "démocratiques" ce sont plutôt les valeurs bourgeoises qui l’emportent.
Parce que de la même façon que je dis qu’on a les politiques qu’on mérite, je peux dire aussi qu’on a, non pas les aristos qu’on mérite, mais les rêves et les désenchantements qu’on mérite.

C’est bien connu, les pauvres ne font que des rêves de pauvres. Des rêves qui font se marrer les gros. Mais la pauvreté ou la misère... n'est pas seulement que financière ou matérielle.

Exemple ? La célèbre réplique "Casse-toi pauv’con !" lancée par un pauvre type qui ne rêve que de prestige et de bling-bling, à un pauvre paysan qui rêvait probablement d’avoir le beurre et l’argent du beurre.

Sarkozy adroitement... a fait rêver les pauvres... et ils ont vite déchanté. Hollande d’une autre façon, idem. Et il y en a eu des pires dans le passé... Hélas je crains que nous n’ayons pas tout vu.

Ceci dit, je sais parfaitement que mes idées détonnent.


ness   -   2016-09-29 - 22:04
un permis delire
Je reste convaincu que dans votre entourage une telle idée .sera ornée

ness   -   2016-09-29 - 21:51
la démocratie latino-albione
Qui votait quoi avec votre etymologie théologique de la votation? Le terme voter s'applique en cour de justice, en assemblée et au senat, ce terme n'est pas une priere, c'est un choix individuel qui renvoit à psyphos en grec... comme toute étymologie / traduction , elle demande de ne pas tomber dans les raccourcis vulgaires ethnocentrés.

ness   -   2016-09-29 - 21:18
l' aristocratie vs pseudodemocratie
Je résume : vous ne trouvez personne d'éligilible et n'élisez plus de représentant d'apres vos déclarations; vos souhaits et espoirs se portent alors sur une nouvelle donne d' élite que la précédente mais dans ce cas là , vous aurez tres certainement le meme schema empirique qui se dessinera, l'entourage de cette élite aristocrate s'occupera bien du pouvoir des générations entière car oui, vous savez, avec les caisses publiques, on se paye les conseillés dont on a besoin. Ainsi vous n'arriverez toujours pas à contrôler que vos élites restent bien vos élites et nous basculerons, toujours avec le meme entrain , dans la pseudodemocratie nommée honnetement grand capital par les economes.

Léon 65   -   2016-09-29 - 19:16
Tout à fait ness , bonne remarque !
Les mots "élire" et "élite" ont la même racine latine ‘eligere’ qui veut dire "choisir".
Le mot "élite" désigne littéralement celui (ou ceux) qui est(sont ) digne(s) d’être choisi(s).
Le mot "vote" vient du latin ‘votum’ qui veut dire "vœu" . ‘votum’ désignait la supplication adressée à Dieu en échange d’une requête demandée ou exaucée.
Donc on vote comme on fait une prière, il suffit d’y croire, et on élit seulement celui ou ceux qui sont dignes de l’être.
A partir de là, on peut aussi voter Pierre, Paul ou Jacques comme on fait un pari, en priant le Bon dieu ou en croisant les doigts.

Quoi qu’il en soit vous avez raison, tout élitiste qui se respecte dira qu’ "on élit comme un élitiste" .
De même qu’on chante comme un chanteur. Hélas c’est vrai aussi, il y en a qui chantent comme une casserole.
(et comme l’a démontré le Professeur Shadoko , il y a 3 sortes de casseroles...)
On va y arriver ness, je garde espoir.


ness   -   2016-09-29 - 17:30
post criptum
On ne vote pas pour un parti on l'élit comme un élitiste

ness   -   2016-09-29 - 17:25
évidement un isme
Fallait il l'attendre ? #noprojections


Page : Précédente  1  2  3  4  5 6  7  8  Suivante 





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page