La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Un permis de voter ?


 Forum des Toupinautes 

Forum : Un permis de voter ?

(76 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

Faut-il instaurer un permis de voter ?
Vous pouvez utiliser cette rubrique du forum des Toupinautes pour vos commentaires sur l'article Notre devoir de citoyen ne serait-il pas
de soigner la démocratie ?
Un permis de voter ?, du 2 juillet 2016.


Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : Précédente  1  2 3  4  5  6  Suivante  Dernière

Léon 65   -   2016-10-29 - 21:10
Ces mots qui servent à traduire des idées...
Qu'on sorte enfin de ce débat ! Oui mon cher, je suis d'accord... mais comment ? Je tente encore un dernier coup...

Voter, élire... c'est bon, on ne va non plus y passer la vie !
Citoyen : c'est quoi un citoyen ? (voir par exemple la définition de Han Ryner)

En fait, tout le problème est dans les mots !

Mais combien de fois l’ai-je dit ! Les mots ne servent qu’à traduire des idées !
Ce n’est pourtant pas moi qui ai inventé cette évidence, d’autres bien avant moi ont parlé de tout ça.

Exemple : Nous sommes devant une LANTERNE, une lanterne comme celle de Diogène...
Je dis : " ça c'est une lanterne ! "
Et l’autre, parce qu’il n’y voit pas clair, ou par esprit de contradiction, ou peu importe la raison ... : " Na !!! ça c’est une vessie ! "

Après tout, pourquoi pas ? Si cet objet servant à éclairer, est tout nouveau (ça vient tout juste de sortir), libre à son inventeur ou à son découvreur de le baptiser comme bon lui semble. Or dans notre exemple ce n’est pas le cas, la lanterne de Diogène a plus de 2000 ans !

Alors, est-ce une vessie ou une lanterne ? Entendons-nous une bonne fois pour toutes, et mettons-nous d’accord ! Qu'on sorte enfin de ce débat !
Oui mais... me dira t-on encore, comment se mettre d’accord ?
Eh bien déjà en allumant la lanterne, en demandant aux autres ce qu’ils voient, en faisant si besoin la moyenne et après on saura. Cela s’appelle la "démocratie", c’est nouveau ça vient tout juste de sortir !

- Cas de figure N°2 : 99% de lanternes et 1% de vessies. A l'écrasante majorité, on continuera à nommer l'engin servant a éclairer, une lanterne. On offrira une bonne paire de lunettes aux 1% de myopes.
- Cas de figure N°1 : 50% de vessies et 50% de lanternes. Litige ! La décision pourra peut-être être prise à pile ou face...
- Cas de figure N°3 : 51% de vessies, 49% de lanternes. Les vessies l’emportent... Dorénavant les vessies sont des lanternes !


ness   -   2016-10-29 - 21:06
@léon
Vous n' avez toujours pas compris les définitions relisez concentrez vous et arretez la gradation systematique digne des plus grands sophistes.

Léon 65   -   2016-10-29 - 20:49
L ' Âgisme .... c'est pas bien !
De la même manière qu'il faut désormais faire très attention en employant l'expression "lobbies sionistes"... voilà qu'on n'aurait pas le droit de dire qu'il faut un âge requis pour faire ceci ou cela... que passé un certain âge on n'aurait plus les mêmes facultés qu'à 30 ou 40 ans... et qu'il serait donc justifié, par exemple de passer une visite médicale pour conserver son permis de conduire.
Qu'y aurait-il de répréhensible dans de tels propos, qui ne découlent que du simple bon sens ?

Exemple : Un gamin de 12 ans a le droit de circuler à vélo sur la route, mais pas à mobylette.
Question : Pourrait-on abaisser l'âge de conduire une mobylette à 12 ans ?
Réponse : Pourquoi pas ...
Question : Pour tous les jeunes de 12 ans ?
Réponse : Certainement pas !

Question : Un gamin de 12 ans peut-il être considéré comme un citoyen ?
Réponse : Pourquoi pas... Tout dépend de ce qu'on met derrière le mot "citoyen".



ness   -   2016-10-29 - 18:49
jsuis d' accord
Sauf qu'on sait pas comment faire et on sait toujours pas differencier voter et elire ! Si des femmes elisent des hommes on fait comment ?

Orticule   -   2016-10-29 - 18:17
Permis de voter
On n'en sortira pas, de ce débat. Sauf à admettre enfin que ceux qui font les guerres, qui accumulent les richesses au détriment des autres, ceux dont la soif de pouvoir est sans limite et pour lesquels la compétition est une fin en soi, ceux qui massacrent notre planète, ceux là ont fait la preuve de leur incapacité à gouverner démocratiquement . La machocratie a fait son temps . Alors , réservons le droit de vote aux femmes.


ness   -   2016-10-27 - 05:42
etc...etc...
L' exercice de la citoyennenté est comme son nom l'
indique un exercice qu' on exerce au travers d' exercices;
c' est le'principe meme de la justice et du tirage des jurés
qui ne sont ni plus ni moins des citoyens comme les
autres jusqu' à indice du contraire, qu' ils soient electeurs
ou non n' a pas à aller à l' encontre et en faveur de leur
exercice puisque que c' est ainsi qu' on se forme à etre
citoyen et qu' il n' y a pas d' autres moyens d' exercer que
d' exercer !

ness   -   2016-10-27 - 05:24
toute la difficulté ici
Appartient aux travaux des citoyens qui peuvent se
retrouver face à des cas de manipulation et où le
jugement d' un citoyen fuyant une responsabilité peut
etre réellement une necessité du bien commun , ou bien
un acte à juger coupable. Il ya des techniques d'
inspection tres perspicasses mais etant donné la
dégradation des moeurs , tout le monde peut etre vu
comme coupable aujourd' hui , alors ça y va les radiation
et les reductions de citoyen ! Ça tombe bien meme je
dirais pour les privatiseurs , il n' y a plus'personne pour
les rappeller à l' ordre !

ness   -   2016-10-27 - 05:12
l' agisme est de retour
Non desolé , la fonction parentale ou tutoriale s' éxerce
jusqu' à la fin de la croissance et meme si il y a des
differences entre les sexes, elles ne peuvent etre
incriminées. La moyenne reste soumise à une réalité
factuelle pour ce qui concerne le passage d' enfant à
adulte. Ceci n'est pas une raison valable pour classer ces
individus en tant que citoyen responsable et la tendance
est plutot meme à les rendre irresponsables de part un
grand nombre de négligeances ; c' est comme celà que
votre proposition m' apparait digne d' un débat à laquelle
je m' opposerai.
Prenons l' exemple d' un jeune de 12 ans qui elit un
representant et son homologue qui donne son opinion
concernant une legislation scolaire.
Le premier donne un credit à son representant alors qu' il
a déjà un representant legal.
Le deuxieme ( malgre qu' entrainné à ne pas tiré au sort ''
surtout pas '' le chef de classe ) se trouve dans une
condition totalement differente , sans s' émanciper il peut
honnetement participer au bien de tous par le partage.
C' est ainsi et pas autrement jusqu' à piste du contraire,
vous tentez d' éloigner le processus démocratiqie et l'
exercice civique à travers de récurents raccourcis mais
jsuis le premier à me corriger sur mes propres biais aussi.
En bref , citoyenneté, responsabilité, droits, devoirs etc..
doivent etre revus et redefinis dans votre cas; je
commence par le citoyen, il peut etre mineur ( ne
connaissant pas la loi et etant en apprentissage ), majeur (
censé maitriser le concept de citoyen ) les deux n' ont qu'
un seul et unique devoir qu''ils respectent afin de rester
citoyen et qui est justement le respect du bien de tous en
la loi. Ils peuvent accepter des responsabilités et ont le
droit de les abandonner si celà vient à porter atteinte à la
loi ( au bien de tous )

Léon 65   -   2016-10-26 - 22:05
A quel âge deviendrions-nous citoyen ?
La majorité civile en France est actuellement à 18 ans. Il n'y a pas très longtemps c'était 21 ans. Ce qui dans notre histoire, n'a jamais empêché d'envoyer des mineurs au casse-pipe.
L'ONU estime à 300 000 le nombre d'enfants soldats actuellement en activité (source Wikipedia).
Actuellement en France, la majorité pénale est également à 18 ans. Dans certains cas, un mineur peut être émancipé et/ou se marier à 16 ans. Celui-là pourra aller à la chasse, l'âge légal pour passer son permis de chasse étant justement à 16 ans. Par contre, même émancipé le jeune devra attendre 18 ans pour pouvoir voter (élire, comme ça vous plaira...) ou pour passer son permis de conduire. Et 21 ans pour pouvoir passer celui de chauffeur de bus, et 23 ans pour pouvoir être juré d'assises !
C'est comme ça ! C'est la loi ! On peut être d'accord ou pas, c'est comme ça !

Mais heureusement les lois ne sont pas figées, elles peuvent évoluer.
Ainsi l'idée d'abaisser la majorité à 16 ans est avancée. Et elle mérite bien entendu d'être discutée, débattue.
Et pourquoi pas la majorité à 15 ans ? ou bien à 14 ?
Et d'autres questions tout aussi légitimes se posent également. Par exemple, à quel âge peut-on signer une pétition ? Manifester ?
Mais plus fondamental : à quel âge nos jeunes actuels deviennent-ils mâtures ?
Et que veut dire "mâture" ? Que veut dire "responsable" ? Que veut dire "citoyen" ?

Une fois avoir répondu à toutes ces questions... comment faire pour trier dans toute cette masse hétérogène, tout en faisant preuve d'équité, de bon sens... Comment faire pour dire qui est mâture ou pas, responsable ou pas, citoyen ou pas ? Bref pour déterminer qui est réellement apte à voter. (ou élire...comme ça vous plaira)



ness   -   2016-10-26 - 20:37
je l'ai semé là-bas
Je le repete ici , le nombre d' inscrit aux listes electorales
diminue les chances d' operer un référundum , c' est
constitutionnel , donc réduire le nombre d' inscrit aux
election ne me dérange pas, au contraire. Comment, au
sein de votre permis d' élire , interpreteriez vous les votes
citoyens au refé ? Il y aurait il aussi des mesures de
restrictions ? Voilà à quoi par exemple je m' attendais au
fait que vous repondiez implicitement.


Page : Précédente  1  2 3  4  5  6  Suivante  Dernière





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page