La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Manipulation de l'opinion publique


 Forum des Toupinautes 

Forum : Manipulation de l'opinion publique

(56 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

Les techniques de manipulation de l'opinion publique (ou de manipulation des masses) sont l'ensemble des moyens d'influence exercés sur une population à des fins politiques, militaires ou économiques.

Ces techniques sont nombreuses et on les rencontre tous les jours. Elles sont basées sur le fait que l'être humain réagit, statistiquement, de manière prévisible en fonction de stimuli ou d'informations données. Les états-majors politiques et les détenteurs du pouvoir n'ont plus alors qu'à étudier ces comportements pour effectuer les choix tactiques qui leur permettront d'obtenir la réaction qu'ils attendent de l'opinion publique.

Voir l'article : La manipulation de l'opinion publique


Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : 1 2  3  4  5  Suivante  Dernière

Léon 65   -   2017-05-09 - 12:34
Cas d'école.
Cette dernière campagne électorale, et notamment l'épisode de l'entre-deux-tours, fera probablement un excellent cas d'école dans les prochaines formations de tous ceux destinés à nous manipuler.

Denis_B   -   2017-03-13 - 11:50
Où est la honte
La France n'est plus chrétienne depuis plus de quarante ans, certes elle continue de s'inspirer d'une morale judéo-chrétienne mais celle-ci est aussi à l'origine de l'Islam.
Toutes les religions sont critiquables, tant que la critique n'appelle pas à la haine raciale ou culturelle (voire cultuelle)
Si ce monde est corrompu, il ne l'est pas par une religion ou une autre mais par la montée des individualismes et la course effrénée à la consommation

franchescu   -   2016-11-26 - 16:42
quelle honte !
Dans cette France décadente, on peut critiquer la chrétienté et heureusement la France est chrétienne, mais critiquer l'islam est un crime et l'on est condamné. Préférer la Bible, l'Evangile au coran est aussi un crime. Où va-t-on dans ce monde corrompu !

Léon 65   -   2016-05-22 - 19:12
Ah... ces bourgeois !
Ils auraient donc contraint l'Eglise à sanctifier Galilée, Darwin, Einstein et compagnie...
Peut-être bien après tout... il faudra que je regarde ça de plus près.

Que les médias nous ritualisent, ça oui. Comment sans eux, ferions-nous pour nous souvenir que Noël est la fête de la naissance de Jésus, et non pas une débauche de consommation ? Heureusement qu'ils sont là, les médias, pour nous rappeler que Pâques, l'Ascension, la Pentecôte, tout comme le 8 mai... ne sont pas comme on a tendance à le croire, des ponts ou des week-ends à rallonge qui font avant tout du bien au moral des travailleurs, et des ménages.

Les mythes véhiculés par les médias, entretiennent en effet les valeurs "universelles" de notre système. Ainsi, la fête est d'autant plus réussie qu'elle a coûté ou rapporté beaucoup de pognon, et le moral des ménages se mesure avec la consommation...


Orticule   -   2016-05-21 - 17:00
Religions
Si le catholicisme a fini par admettre certains fondamentaux scientifiques c'est parce la bourgeoisie l'y a contraint , ce qui n'est pas la moindre des contradictions du système.
Certains états théocratiques s'accommodent fort bien de la science contemporaine. Dans nos sociétés occidentales actuelles ce sont les >mythes véhiculés par les médias et fonctionnant sur le mode du plus petit dénominateur commun qui nous ritualisent. Leurs "signes" conservent et entretiennent les valeurs qui prétendent à l'universel et au naturel.

ness   -   2016-05-20 - 15:27
oh my gad !
Les religions sont manipulées et manipulatrices dans leur ensemble comme beaucoup d' autres cercles je noterai donc Une Récuperation Systematique des groupes de partage et surtout de leur chef ! Sans roulement efficace du poste de "gourou", l'intelligencia reignante lui coupera la teuté et récupera comme l'histoire l'a bien montré, le groupe entier sera sous le joug d'un apathique mouvement bien dissimulé (ceci est épistémique / épistémologique / racinaire / dogmatique du mode de représentativité / les représentants sont des'mécréants )

Léon 65   -   2016-05-19 - 14:03
Vérité inatteignable
Les scientifiques l’appellent plutôt " L’infini ".
A mesure qu'on s'en approche, celui-ci s'éloigne... On pourrait mettre des millions de chiffres après la virgule au nombre Pi, qu'on ne le connaîtrait toujours pas.
" L'absolu "... également est inatteignable. L'absolu existe par lui-même, il n'y a finalement rien à en dire.

Les sciences ne prétendent pas dire la vérité, elles proposent seulement des hypothèses qui expliquent le monde. Et certaines de ces hypothèses nous l'expliquent parfaitement, et même depuis des lustres puisqu'elles nous permettent par exemple de communiquer ici même à la vitesse de la lumière.

Les religions elles, prétendent connaître la Vérité, qu’elles appellent Dieu, Allah, etc ...
Elles demandent à leurs fidèles de croire, c’est à dire de parier sur cette Vérité, qui ne leur sera révélée qu’après leur mort.
La religion sert entre autres, de supporter l’idée de la mort, c’est à dire du néant qui par définition est inimaginable, donc particulièrement inquiétant.
Dieu, qui pour moi n’est qu’une idée... est finalement bien pratique pour donner un sens à sa vie.

Vivre voulant dire ne pas mourir... vivre consiste à lutter pour éviter tout ce qui compromet l'équilibre du bien-être nécessaire à la vie. (Lire Henri Laborit )
C'est ainsi que certaines vérités, ou plutôt réalités, devenant insupportables (invivables) seront par exemples niées afin de pouvoir tout simplement continuer à vivre. Le déni de réalité n'étant qu'un mécanisme de fuite.

Tout ça pour expliquer qu'on a toujours tendance à croire ce qui nous arrange.


Denis_B   -   2016-05-19 - 12:08
Vérité inatteignable
Les scientifiques l'appellent inconnue, les religions l'appellent Dieu, mais pourquoi veulent-elle diriger le monde et les hommes en son nom, alors qu'elles enseignent que le Mystère est inconnaissable.
Qui peut savoir ce que veut Dieu.
On m'a mis moi aussi au catéchisme quand j'étais gosse, mais par la suite j'ai lu notamment "Les Deux Sources de la morale et de la religion" de Bergson.
Aujourd'hui, la morale me suffit, Dieu existe ou n'existe pas, mais dans un cas comme dans l'autre, la religion ne sert à rien.

Léon 65   -   2016-05-13 - 11:19
L'évolution des religions
Oui je suis assez d'accord avec ce que vous dites là Denis.
Prenons la religion que je connais le mieux, le catholicisme (eh oui, on m'a mis au catéchisme quand j'étais gosse).
Il me semble que cette religion a fini par s'accommoder des découvertes scientifiques au sujet de la naissance de l'univers et de la Terre, comme de l'homme.
Et pour cause, ces certitudes scientifiques laissent intact le Mystère initial, autrement dit cette Vérité inatteignable que les religions appellent Dieu.
Je ne parle pas bien sûr des intégristes créationnistes qui sont restés sur une vision qui a peut-être 2 siècles.

Denis_B   -   2016-05-12 - 11:53
Absolu et Infini
je ne suis pas certain que les religions soient gravées dans le marbre, elles doivent faire évoluer les dogmes (c'est très lent) ou sont condamnées à disparaitre.
Elles ne peuvent nier éternellement la réalité et son évolution.

Leur seul intérêt est de fournir une explication globale et prè-machée du monde, et de mettre un ou des dieux à la frontière du doute (le mystère de la foi)


Page : 1 2  3  4  5  Suivante  Dernière





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page