La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Humeur de toupinautes sur d'autres thèmes


 Forum des Toupinautes 

Forum : Humeur de toupinautes sur d'autres thèmes

(87 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

Donnez votre avis sur des thèmes autres que ceux faisant l'objet d'un forum spécifique.

Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : Précédente  1  2  3 4  5  6  7  Suivante  Dernière

ness   -   2016-10-24 - 16:16
la complexité de langue française
Fait qu' une langue ne fesant partie de l' union
européenne est utilisée comme principale outil de
communication au sein des instances . La diplomatie
hexagonale s' est couchée sous le poids de la
simplification albione . Et des gens osent encore
complexifier les rapport d' entente cordiale . Ne seraient
ils pas des serviteurs volontaires ? Des parieurs laissants
glisser entre les mailles du pouvoir réel, les agents de
change ?

Léon 65   -   2016-10-24 - 15:44
Communication
Citation de Bernard Werber :
"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre."

A cette époque, où les informations circulent à la vitesse de la lumière, où le "temps c’est de l’argent" ... une nouvelle façon de communiquer par l’écrit s'est développée (SMS, tweets...)
Finies les phrases bien construites, sujet-verbe-complément... maintenant place à l’abrégé, au phonétique !
Tout ça serait bien "joli" ... mais déjà faudrait-il maîtriser sa langue maternelle. L’orthographe, autrefois respectée, est aujourd’hui massacrée. Il est rare de lire un texte écrit par un jeune bachelier où il n’y aurait pas une seule faute par ligne. Le langage ne se porte pas mieux, la "richesse" du langage des moins "fortunés" se limite souvent à quelques 500 mots.

Comment dans ces conditions, la communication dans son sens premier, pourrait-elle être possible ?


Léon 65   -   2016-10-11 - 12:56
Ah la crise de la cinquantaine !
On s'en pose des questions à l'approche de la cinquantaine...
Ah les carences en vitamines et autres !

Je me suis toujours demandé de quoi pouvaient bien souffrir ces fameux "vegan", très souvent agressifs...
Ness nous révèle une partie de la réponse. Une carence en vitamine B12, que l'on trouve principalement dans les produits d'origine animale, eh bien ça attaque tout le système cognitif !

Orticule   -   2016-10-01 - 17:52
Anémie pernicieuse
Mrdr vous auriez pu nous avertir avant Ness . Voilà ce qui serait de nature à expliquer l'état dans lequel nous sommes. Bon , je fabrique une bombe au cobalt et vous tiens au jus ...

ness pise   -   2016-10-01 - 16:06
ps/
Il y a aussi des difficultés à fabriquer soi meme cette
vitamine car les bacteries qui dissequent le cobalt ne
restent pas en vie dans nos univers aseptisés

ness   -   2016-10-01 - 15:18
terreur alimentaire
Je suis terrorisé, j' ai découvert qu' à partir de 5o ans , on
commence à ne plus assimiler la seule vitamine d' origine
minerale , j' ai nommé , la cobalamine.
Sans entrer dans les détails de laborantin, la vitamine b12
constitue la principale source de generation nerveuse et
genetique , autrement dit , tout le foctionnement cognitif !
Ps/ il semble aussi qu' en ayant cette seule source
supplémentaire à notre alimentation, nous pourrions etre
totalement vegetalien et faire des économie en termes de
santé viandarde, ecologique globale et meme financiere

Léon65   -   2016-09-30 - 19:56
C'est vrai ça !
Je n'avais pas fait attention que cette question s'adressait aux économistes.
Comme si c'étaient les économistes qui allaient nous expliquer l'honneur, la considération et le mérite...

Orticule   -   2016-09-30 - 16:32
Hommages aux victimes du terrorisme
Ces médailles posthumes renvoient à une forme particulière de rituel funéraire qui trouve sans doute son origine dans le besoin de donner du sens à ce qui n'en a pas. Ceci étant, je ne vois pas du tout en quoi l'avis d'un économiste serait susceptible d'être plus éclairé qu'un autre sur des questions d'honneur et de considération.

Léon 65   -   2016-09-23 - 10:52
Hommages aux victimes du terrorisme
Se trouver au mauvais endroit au mauvais moment mérite-t-il honneur et considération ?
V aste question ! Mais une médaille sûrement pas !

Ah ces fameuses médailles ! Et dire qu'il y en a qui se battent pour ça...

Quant au mérite, ça aussi c'est un vaste sujet. Mais c'est quoi le mérite ?
Le fait d'avoir eu la chance ou la malchance de son côté ? D'être né ou pas sous une bonne étoile ? D'être né avec un tempérament guerrier ou entreprenant... plutôt que timide ou lymphatique ?

Bernard H.   -   2016-09-19 - 10:55
Hommages aux victimes du terrorisme
Bernard H. - 19.09.16
Le décret n° 2016-949 du 12 juillet 2016 vient de créer une nouvelle décoration, « la médaille nationale de reconnaissance [sic] aux victimes du terrorisme ». Cette distinction « [est] destinée à manifester l’hommage [sic] de la Nation aux victimes d’actes terroristes commis sur le territoire national ou à l’étranger ».
Les cérémonies et autres manifestations d’hommage se multiplient, notamment ce 19 septembre 2016 aux Invalides avec la participation des plus hautes autorités de l’Etat.
Question à l’adresse d’un économiste : en quoi se trouver au mauvais endroit au mauvais moment mérite-t-il honneur et considération ? De qui au fait ?



Page : Précédente  1  2  3 4  5  6  7  Suivante  Dernière





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page