La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Héritage : Pour un plafonnement


 Forum des Toupinautes 

Forum : Héritage : Pour un plafonnement

(77 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

Equitable et redistributive, cette mesure permettrait de "remettre les compteurs à zéro" (ou presque) à chaque génération, en dégageant des ressources pour mettre en œuvre une véritable politique d'égalité des chances. La progressivité des droits de succession et un plafond judicieusement choisi permettraient de ne pas pénaliser une très grande majorité de la population.
Voir : Le plafonnement de l'héritage.

Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : Précédente  1  2  3  4  5 6  7  8  Suivante 

Philippe   -   2014-09-23 - 22:35
L'argument anthropologique
Dans le débat sur l'héritage, un autre argument est sans cesse avancé : l'argument anthropologique : "l'héritage est de tous les temps et de toutes les sociétés." C'est donc un droit naturel. Sur cette base, on nous sert sempiternellement la vulgate de la nécessaire possession des choses (manger, c'est priver l'autre d'une part de la nourriture disponible). Sauf que l'héritage n'apparaît en fait que lorsqu'il y a quelque chose à s'approprier durablement, et non pas seulement à posséder. Méconnaître ce fait, c'est confondre usage, possession, propriété et transmission de la possession ou de la propriété. Dans un tel débat, il ne faut pas perdre de vue que l'héritage est une institution, un mode d'organisation et de pratique sociales destiné justement à donner une réponse à la question de la transmission de la possession ou de la propriété. Il y en a d'autres : don, échange, violence... Donner une définition de ce type à l'héritage pour feindre de découvrir ensuite qu'il est de tous les lieux et de tous les temps est hypocrite : la conclusion est contenue dans la prémisse, le raisonnement est tautologique. Un peu comme si, à la croisée de deux chemins, vous trouviez soudain épatant que la majorité des voyageurs s'inquiète de la quatrième direction, et ne se contente pas de réfléchir aux perspectives offertes par les trois autres.

Philippe   -   2014-09-23 - 22:35
L'entrepreneur de Schumpeter
Un autre économiste a introduit un élément de distraction dans ce débat. C'est la figure de l'entrepreneur que Schumpeter a mise à la place du capitaliste. La critique de Marx par cet auteur est très intéressante, mais les arguments de Schumpeter dans l'objectif de construire un édifice théorique concurrent sont assez faibles. Vous remarquerez que les néo-libéraux se servent pourtant de la figure de l'entrepreneur pour argumenter contre l'imposition des successions. L'entrepreneur agit pour son entreprise, qui est en quelque sorte son "bébé", et pour ses héritiers. Enlevez-lui ce moteur, et vous supprimerez l'esprit d'entreprise, donc vous tuerez l'emploi. Non seulement, Schumpeter se trompe largement lui-même sur l'importance théorique de l'entrepreneur, mais il est plus nuancé quant à son rôle global (Schumpeter s'est d'ailleurs aussi intéressé aux modes d'administration de la grande entreprise, managers contre propriétaires).

Philippe   -   2014-09-21 - 22:14
La suppression ou le plafonnement de l'héritage, une grave question.
Bonjour !

La suppression ou le plafonnement de l'héritage, une grave question. Les libéraux et les marxistes peuvent être renvoyés dos à dos sur cette question : ni les uns ni les autres n'ont su résoudre ce problème (l'héritage en tant qu'institution de transmission pour cause de mort du patrimoine entre personnes d'une même famille est même pratiqué en... Corée du Nord, c'est dire)....

... voir la suite de La suppression ou le plafonnement de l'héritage, une grave question.


Héliopolis7   -   2014-03-29 - 00:28
Suppression des héritages entre collatéraux
Je souscris parfaitement à l'idée d'un plafonnement de l'héritage. Cette proposition de loi serait un grand pas vers une plus grande justice sociale et améliorerait les recettes fiscales de l'Etat. Toutefois, dans une première phase, il faudrait commencer par supprimer totalement les transmissions de biens par succession aux collatéraux. Cette première mesure pourrait être adoptée sans trop de difficultés par les parlementaires.
Merci pour votre excellente initiative.

Pierre56   -   2014-03-21 - 17:25
Complètement d'accord
Je souscris pleinement à cette proposition (depuis longtemps).
Lorsque j'en parle autour de moi, les réactions sont parfois épidermiques au départ, mais après réflexion, les interlocuteurs finissent très souvent par accepter l'idée que transmettre une part limitée de son patrimoine est juste, mais que le reste devrait être redistribué. Le tout est de fixer la barre au bon niveau.
J'ajouterai que puisque la génération actuelle (dont je fais partie, j'ai 50 ans) s'est endettée sur le dos de la génération suivante (via les gouvernements qu'elle a élus - et même si nous n'avons certes pas demandé à créer cette dette - nous en sommes tout de même plus responsables que les générations futures !), cette taxe plus élevée qu'aujourd'hui sur les héritages pourrait entre autres participer à réduire la dette de l' Etat.
J'aurais beaucoup d'autres arguments pour défendre cette excellente proposition, mais mon post est déjà long ! :-)
merci en tout cas du débat.

Léon 65   -   2014-02-13 - 17:19
Les héritages distribués au hasard...
Tous les hommes naissent égaux, dit-on... Tu parles !
Ce qui vrai c'est que nous naissons tous tout nu. C'est la nature qui est ainsi. Il y en a qui naissent bien portants, d'autres moins bien... certains naissent sur la paille et d'autres dans la soie... ...

... voir la suite de Les héritages distribués au hasard...


Herve Hum   -   2014-02-05 - 12:54
De la popriété à la responsabilité
La propriété n'implique pas la responsabilité, c'est sur ce principe que des sociétés privées ou même des particuliers peuvent détruire ou polluer sans se préoccuper des conséquences sur autrui.

Ce n'est qu'en substituant la propriété par la responsabilité, individuelle et collective, qu'il sera possible de modifier fondamentalement les comportements.

Suivant la définition de la responsabilité, à savoir, l'équilibre entre droits et devoirs. Autrement dit, la responsabilité est la capacité de répondre de ses droits et devoirs envers autrui. Etant entendu que les droits sont de nature innés et les devoirs de nature acquis.



Ed   -   2013-09-01 - 23:52
vous avez dit "bizarre"
Comment, au prétexte (qui en première approche peut paraitre légitime) de transmettre le travail d'une vie à ses enfants, peut-on transmettre dans le même temps une planète exsangue et un mode de consommation qui ne permettra bientôt plus d'en profiter ?

kerryz   -   2013-08-25 - 12:13
J'aurais du  refuser la succession
J'ai hérité de 300 0000 euros à la mort de mon père. Ma mère a eu 100 ans en juin dernier, depuis qu'elle est en maison de retraite (22 ans) j'ai dépensé 500 000 euros car elle n'a pratiquement pas de retraite.
Il faudrait prendre en compte de telles situations, je pense.

Lou Becarut   -   2013-07-06 - 10:17
Le plus bel héritage...
Dommage de ne penser qu'aux biens matériels personnels, lorsqu'on parle d'héritage, chacun se met en position de transmettre ce qu'il a si durement acquis à ses chers petits, même si on sait bien que les possédants sont une infime minorité.
Moi, j'aimerais transmettre, pour me limiter au matériel, la richesse d'une société équitable : éducation, services de santé, transports, logement. Cela m'éviterait la tristesse de penser que bien des enfants naissent en situation d'infériorité, d’iniquité matérielle.
Pour finir, pas contre l'héritage des biens personnels, mais vraiment limités.


Page : Précédente  1  2  3  4  5 6  7  8  Suivante 





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page