La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Elections. Voter ou s'abstenir ?


 Forum des Toupinautes 

Forum : Elections. Voter ou s'abstenir ?

(69 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

Les élections, qu'elles soient locales, nationales ou européennes, correspondent à des enjeux bien concrets dont les conséquences se feront sentir par la suite au quotidien, dans la vie de tous les jours. La mobilisation et l'intérêt des jeunes pour la politique se manifestent souvent à travers les réseaux sociaux qui permettent de s'exercer à une forme de démocratie directe. Mais avoir un avis et l'exprimer n'est pas suffisant. En France, la démocratie est représentative, il ne faut pas l'oublier. Si l'on dédaigne d'aller voter, d'autres iront et choisiront nos représentants à notre place.

Faut-il voter ou s'abstenir ?

Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : Précédente  1  2  3  4  5 6  7  Suivante 

Pierre Tourev   -   2015-12-16 - 10:57
Réponse à anonyme
Pour que vos souhaits soient exaucés, je pense qu'il faut commencer par décrire ce que vous souhaitez, de manière positive et concrète. Un programme en quelque sorte.
Pour sa mise en oeuvre je ne vois, de prime abord, que deux solutions :

1 : Trouver ou construire un parti politique qui porte votre programme et passer par le système démocratique actuel. Ce serait un moyen de vous compter. Mais pour changer les choses, il faut d'abord être au pouvoir, puis faire un référendum ou une révision constitutionnelle.

2 : Quant à l'"authentique soulèvement populaire" que vous appelez de vos voeux, si l'on n'en voit moins de nos jours, c'est parce que nous sommes en démocratie. Il ne pourrait avoir lieu que si une majorité de population considère qu'on n'est plus en démocratie, qu'elle s'organise et soit prête à se battre ou à mourir pour changer de régime. On aurait alors une guerre civile. Y tenez-vous vraiment ?


Léon 65   -   2015-12-15 - 09:40
Réponse à Anonyme
Bonjour.
Je suis assez d'accord avec vous. Moi non plus, je ne vote plus.
Et surtout pas pour "éviter le pire" ce qui est pour moi aussi le comble du défaitisme.

Le 2015-03-25 - 14:46 je disais ici que le ver était dans le fruit.
Les dernières élections le confirment. Et ce ne sont pas les arrangements entre partis au pouvoir qui auront raison de ces idées dangereuses qui progressent.

Vous dites : "... le pire, comme vous dites, je pense qu'il est temps qu'il arrive..."
Je n'irais pas jusque-là. Il est peut-être nécessaire, pour les raisons que vous avancez, mais je ne le souhaite pas pour autant.
Mais comment l'empêcher ? J'aimerais tellement trouver une réponse...

Vous dites aussi : "alors de grâce ne votez jamais "contre" mais toujours "pour". "
Je comprends le sens de cette phrase.
Dans "Abstention, piège à cons ? Léon65 - 2014-05-26 - 19:14" j'écrivais :
"Le vote blanc devrait réellement être pris en compte, les bulletins comptabilisés comme exprimés. Ensuite, nous devrions avoir la possibilité de voter CONTRE un candidat ou une liste. Au lieu de voter POUR Pierre afin de faire barrage à Paul, on voterait directement CONTRE Paul. Ce suffrage, réellement exprimé, serait alors soustrait des POUR."


Anonyme   -   2015-12-13 - 04:06
éviter le pire, vraiment ?
"En attendant d'avoir mieux, on évite le pire." Je pense que comme beaucoup, j'en suis arrivé la tout seul, pas eu besoin de lire le texte pour penser ca. Je cherchais ici justement de quoi aller plus loin, malheureusement c'est la conclusion... Dommage.
Maintenant je vais expliquer pourquoi voter contre (éviter le pire) est une connerie, surtout en se disant qu'on "attend mieux"... Si le mieux ne vient jamais vous y avez pensé ?
Il y aura sans fin des élections où on "évite le pire" mais donc il n'y aura jamais la personne qu'on voulait au pouvoir. (Et si ce qu'on attend est par exemple la fin de la démocratie représentative et le vote direct des lois par les citoyens, alors il n'est pas près de venir le mieux... Quel politicien professionnel irait proposer la fin du système qui l'a mis là ou il est et qui le nourrit ?)
Donc si voter ne permet pas de contrôler qui est au pouvoir, à quoi ça sert ? Juste à légitimer une classe politique que personne ne veut, lui donner le vernis "démocratique", alors qu'en réalité personne ne voulait d'elle. Ensuite, elle pourra diriger à son aise et trahir ses promesses de campagne, faire ce qu'elle veut en somme, puisque quoi qu'il arrive les électeurs "éviterons le pire" la fois d'après, pratique non ?
Bref, le pire, comme vous dites, je pense qu'il est temps qu'il arrive, si ça peut pousser un peu les gens à s'indigner et à se révolter, ce sera déjà mieux que l'immobilisme et la lente asphyxie du politique par l'infiltration neo-libérale qui se déroule paisiblement aujourd'hui. Un authentique soulèvement populaire comme ils n'existent plus que dans les livres d'histoire, voilà ce dont on a besoin, pas d'un insipide vote pour "éviter le pire" qui finalement arrangent tous ces bandits en col blancs, qu'ils aillent bien se faire mettre !

(Si vous tenez quand même a voter pour défendre le droit à voter car des gens se sont battus et sont mort pour qu'on l'ait, alors de grâce ne votez jamais "contre" mais toujours "pour". Si c'est impossible alors votez blanc, mais de grâce n'essayez pas "d'éviter le pire", c'est un synonyme d'abandon)

chris   -   2015-11-28 - 06:05
Aller voter ou s'abstenir
Personnellement, j 72 ans et il y a un bon moment que je fais de la désobéissance civique (je ne vais plus voter)

Voter pour des voleurs, des menteurs, qui ne pence qu à leur carrière, sans se soucier des problèmes du peuple prolétaire.
Les hôpitaux sont vidés de leurs personnels, il faut entre un et deux mois pour voir un interne, est-ce responsable alors qu'on dépense des millions pour bombarder....

Chris

Christelle.juchault@sfr.fr

Chris   -   2015-11-20 - 15:06
désobéissance civique
Bonjour, camarade,
Il est possible que je me trompe, mais pour ma part, je ne participe à aucun vote. Non par fainéantise mais par contestation.
Je suis pourtant issu d'une famille Communiste mon père était dans les F T P. J'ai moi-même voté longtemps communiste (mais qu'est-il advenu du parti des prolétaire ?)
Ces pourquoi je prône la désobéissance civique en n'allant plus voter. (Il se peut que je me trompe !)
Bien cordialement
Chris


Damery   -   2015-11-01 - 21:38
Démocratie ?
Bonjour,
première prise de parole sur ce forum que je trouve intéressant.
Mon militantisme d'aujourd'hui se concentre sur www.le-message.org
et j'ai découvert et adhéré hier à cette option qui me parait astucieuse et prometteuse : laprimaire.org
Plus nous serons nombreux, plus les chances de victoire seront importantes.
Amicalement et humainement,
Damery

Le_baron   -   2015-10-13 - 15:18
Réponse aux déçus de la politique.
Le métier d'un homme politique est compliqué et requiert un engagement absolu parfois incompatible avec une vie de famille. La plupart d'entre eux sont honnêtes et exercent leur métier dans la plus parfaite probité. Etendre le cas de quelques hommes politiques corrompus à l'ensemble du personnel politique serait une idiotie et une méconnaissance du système.
Je reconnais néanmoins que certains outrepassent leur fonction et profitent des privilèges qui leurs sont octroyés mais il ne s'agit pas de la majorité et leur engagement total mérite bien quelques compensations .Le moyen le plus sûr de remédier à ce problème reste encore de voter pour les candidats qui vous semblent "les moins pires" ou de vous présenter à une élection.

cj   -   2015-09-25 - 23:15
L'abstention
Etant donné que je ne reconnais aucune légitimé dans le système dans lequel nous sommes, pourquoi irais-je voter ?
Est ce que ça a du sens d'aller voter quand tous les partis sont représentés par une classe dirigeante populiste n'ayant aucune conscience de la société dans lequel ils vivent, ou l'inverse en ayant trop conscience puisque la peur des gens est le moteur favoris de leurs discours. On pourra toujours me reprocher que cela pourrait faire passer le fn au pouvoir, mais si je devais voter pour le "moins pire", je pense que je ne pourrais plus me regarder en face. Je pense que chaque individus à des valeurs, des principes (ou du moins l'espère) et bien le fait de ne pas aller voter, en est un pour moi. Est-ce que vous pouvez sincèrement vous regarder en face en allant voter pour le moins pire, alors que ce sont ces individus qui nous vampirisent et qui nous dominent depuis bien trop longtemps.

Sombre individu   -   2015-09-25 - 10:25
Alternatives à l'abstention
Il existe tout de même des alternatives à l'abstention, notamment des initiatives citoyennes qui n'ont pas pour vocation de placer des politiciens professionnels comme le Parti du Vote Blanc, le Parti Pirate et d'autres dont le nom m'échappe pour l'instant. Le problème c'est notre comportement. Nous donnons le pouvoir à un bonimenteur. Celui-ci nous déçoit. Alors nous donnons le pouvoir à un autre bonimenteur. On peut toujours se lamenter et ne rien faire. Mais le seul moyen pour que cela s'arrange, c'est que nous tous, citoyens, nous investissions dans la politique au quotidien plutôt que d'en laisser le monopole à un petit groupe de bonimenteurs.

Léon 65   -   2015-03-25 - 14:46
Réponse à Pierre Tourev
Pierre Tourev dit : "Et, un jour à force de s'abstenir, les français enverront le FN au pouvoir"
En effet, c’est peut-être un risque.
Mais que voteraient les abstentionnistes, s’ils votaient ? Si par exemple le vote était obligatoire...
Un sondage de l’IFOP- Valeurs Actuelles de mai 2014 pour les élections européennes nous révélait que les abstentionnistes voteraient... comme ceux qui votent.
Certes il ne s’agit que d’un sondage.
Je pense tout simplement que si le FN arrive au pouvoir, c’est qu’il devait y arriver.

Compte-tenu de la puissance du monde de la finance, de l’incapacité des partis de gouvernement d’avoir pu, depuis des décennies, changer quoi que ce soit... donc du peu de crédibilité qu’ils représentent aux yeux de l’opinion, compte-tenu aussi de la situation, économique entre-autres, des risques réels et imaginaires... Compte-tenu donc de tout ça, les idées du FN ne peuvent que séduire de plus en plus. Et nous le mesurons depuis un moment, et là encore aujourd’hui avec les élections départementales.
Depuis déjà un moment donc, le ver est dans le fruit.



Page : Précédente  1  2  3  4  5 6  7  Suivante 





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page