La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Elections. Voter ou s'abstenir ?


 Forum des Toupinautes 

Forum : Elections. Voter ou s'abstenir ?

(69 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

Les élections, qu'elles soient locales, nationales ou européennes, correspondent à des enjeux bien concrets dont les conséquences se feront sentir par la suite au quotidien, dans la vie de tous les jours. La mobilisation et l'intérêt des jeunes pour la politique se manifestent souvent à travers les réseaux sociaux qui permettent de s'exercer à une forme de démocratie directe. Mais avoir un avis et l'exprimer n'est pas suffisant. En France, la démocratie est représentative, il ne faut pas l'oublier. Si l'on dédaigne d'aller voter, d'autres iront et choisiront nos représentants à notre place.

Faut-il voter ou s'abstenir ?

Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : Précédente  1  2  3 4  5  6  7  Suivante 

ness   -   2016-10-22 - 21:24
plait il ?
On m'a diriger ici pour des questions d'élection ! Quel est le rapport entre voter et élire si ce ne sont des oxymore ?

Denis_B   -   2016-04-01 - 12:01
Sur le tirage au sort
Je suis plutôt méfiant à l'égard des professionnels de la politique, Ils n'offrent aucune garantie d'aptitude, car tous formés dans le même moule.
Je suis tout à fait favorable à un retour au suffrage proportionnel, qui garantie une certaine représentativité dans une démocratie de représentation, mais je pense qu'on pourrait introduire davantage de démocratie participative en imposant à chaque élu de rendre compte périodiquement (et assez fréquemment), de son actions à un comité de citoyens tirés au sort.

Léon 65   -   2016-03-31 - 19:13
L’injonction paradoxale. Voter = Élire ?
La double contrainte rentre dans le cadre de la manipulation. L’injonction paradoxale en fait partie.
Et c’est vrai qu’il ne faut pas confondre voter et élire !

" Connaissez-vous l’injonction paradoxale ? Sans doute que non et pourtant vous en êtes victime à chaque période électorale. Dans cette vidéo, Réda nous explique ce principe et ce qu’il soulève comme type de raisonnements et de comportements chez un électeur ou chez un abstentionniste. "

Je vous propose donc cette vidéo de 29 minutes. Le gars explique très bien.
Tapez : " L'injonction paradoxale. Voter = élire ? le 4eme singe "


nessbuz   -   2016-03-31 - 14:00
vous confondez ( bis ) voter et elire
Voter sur des projets et elire des representant qui votent sur des projets c' est totalement different ! J'insiste sur cette manoeuvre de subverssion qu' est la mienne et celle
de beaucoup de citoyens qui veulent une démocratie au delà des mots ....

nessbyz   -   2016-02-20 - 23:09
tirage au sort
Le principe du tirage est d'avoir de très courts mandats ainsi que de renouveler rapidement les nominations donc aucun intérêt à ce que ce soit des professionnels formés à l'entourloupe politique ... d'une pierre tourev deux coups trois mouvements : )

CARLOS IV   -   2016-02-18 - 15:03
BONJOUR
C'est la première fois que je consulte votre site super intéressant
cela décoiffe, beaucoup de bonnes idées, je suis arrivé à votre
site par THOMAS TAINE Je vais consulter souvent vos idées m'intéressent Je fais de la politique.



Léon 65   -   2016-01-31 - 12:52
à Pierre Tourev
Certes ils sont connus du grand public ...
Certes ils offrent une "certaine garantie d'aptitude"...
Il n'empêche que ce grand public, pour des tas de raisons, ne leur fait plus confiance.
Pourtant depuis le temps, le "grand public" devrait bien savoir qu'il est plus facile de promettre et de tenir de beaux discours en vue de se faire élire, que de gouverner une fois élu.
Avec ce système, le "grand public" semble condamné à être toujours déçu. D'autant plus qu'après cette longue période de prospérité et de "progrès" il reste encore, malgré "la Crise" , dans l'idée que tout pourrait repartir comme avant, notamment qu'il pourrait continuer à consommer, toujours plus, proprement, et ce à perpétuité (Croissance verte, développement durable...) Le "grand public" s'imagine qu'il pourrait avoir le beurre et l'argent du beurre. Bref, le "grand public" a perdu la raison, il est malade.
Quel est l'homme ou la femme politique, qui oserait lui dire ses 4 vérités en face à ce "grand public" ? Et lui promettre du sang et des larmes, en lieu et place du retour de la croissance, du recul du chômage etc... Pragmatisme oblige, aucun bien sûr.

Le monde étant devenu tellement complexe, tellement imprévisible... je pense que finalement les décisions pourraient aussi bien être prises aux dés, que ça ne changerait pas grand chose à la suite des évènements.


Pierre Tourev   -   2016-01-30 - 18:45
à Léon 65
Un des avantages que je vois aux candidats issus des partis politiques, outre le fait qu'ils sont, en général connus du grand public, c'est qu'ils y ont gravi les échelons et qu'au fur et mesure, une "sélection" s'est opérée au sein de leur parti, offrant ainsi, une certaine garantie d'aptitude, même si c'est loin d'être parfait, j'en conviens.

Léon 65   -   2016-01-30 - 11:55
Tirage au sort ?
L'idée du tirage au sort n'est pas si absurde que ça...
Elle est même assez démocratique. Pas moins que la "démocratie" que nous connaissons aujourd'hui.
Quant au hasard... il y aurait beaucoup à dire.
Comme si déjà les électeurs connaissaient ceux pour qui ils votent... C'est donc là aussi un pari.

Pierre Tourev dit "En outre, dans un groupe, on peut facilement tomber sur un meneur-baratineur facho qui entraîne les autres derrière lui."
Oui c'est vrai... de la même manière que les jurés tirés au sort aux assises, peuvent être manipulés.

Pierre Tourev   -   2016-01-29 - 08:29
à Stef 974
Le tirage au sort, ça a peut-être fonctionné dans de petites cités antiques, sans les femmes et avec beaucoup d'esclaves, avec quelques centaines de citoyens. Les problèmes étaient plus simples qu'aujourd'hui. Je ne vois pas comment cela pourrait fonctionner dans un pays de 66 millions d'habitants. Je ne vois non plus où est la démocratie que de confier son avenir au seul hasard et à des gens que l'on ne connait pas. En outre, dans un groupe, on peut facilement tomber sur un meneur-baratineur facho qui entraîne les autres derrière lui.


Page : Précédente  1  2  3 4  5  6  7  Suivante 





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page