La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Droit à la fortune


 Forum des Toupinautes 

Forum : Droit à la fortune

(10 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

Faut-il restreindre le droit à la fortune ?
Cette rubrique du forum est initiée à l'occasion de la sortie du livre de Philippe Richard : "Abolir le droit à la fortune" (220 pages, 17 euros)


Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : 1 2 

totopigu   -   2018-10-09 - 12:52
lolo
nous sommes des toupinautes

toto   -   2018-06-23 - 05:26
La bourgeoisie et le prolétariat
La justice des hommes et leurs formes d'intelligence ?


Léon 65   -   2018-02-11 - 18:56
L’analyse de cocolove est intéressante.
Déjà le fait que la loi ne prévoit rien ou presque en matière d’accumulation de richesse ne devrait pas nous surprendre. La propriété privée est une très vieille histoire (j’en ai un peu parlé), et le capitalisme, qui lui aussi à une longue histoire, repose sur l’idée (absurde) du toujours plus. Partant de là l’accumulation des richesses, des fortunes de toutes sortes, ne peut avoir aucune limite.
Je pense même qu'on a vu là, dans ce droit sans limite à la fortune, quelque chose de naturel. Et de même longtemps on a cru que de toute manière les riches représentaient un moteur de richesse, comme la carotte qui fait avancer le bourricot. Macron parle de "premiers de cordées", à chacun ses images.
Sauf qu’à un moment donné les bourricots ne veulent plus avancer. Ils sont certainement fatigués... Et la carotte n’est plus efficace. Bien sûr il restera toujours le bâton.

Maintenant je m’interroge au sujet de cette efficacité. Selon Wikipedia "L'efficacité est la capacité d'une personne, d'un groupe ou d'un système de parvenir à ses fins, à ses objectifs (ou à ceux qu'on lui a fixés)".
Justement, quels sont ces objectifs ? Après quoi courrons-nous ?

Cherchons-nous à imiter ces riches millionnaires (milliardaires) bardés de bling-bling, qui soit-disant ont pris beaucoup de risques et qui ont durement bossé... et qui par conséquent méritent leurs millions (milliards) ? Certes oui pour beaucoup, mais ceux-là savent bien que ce n’est pas en bossant comme des bourricots qu’ils entreront au club, et qu’ils ont bien plus de chances d’y entrer en jouant au Loto. Alors ils jouent au Loto.

Mais, est-ce ça que nous devrions viser ? Le gros lot, devenir tous des millionnaires, rêvant de devenir des milliardaires ! Est-ce ça la vraie richesse ?

Si la richesse individuelle sans limite n'est plus efficace... je pense que c’est tout simplement parce que le Système est en fin de course. La confiance n'y est plus. Personne ou presque n’y croit. D'ailleurs aujourd'hui on ne croit plus en rien, ou bien en n'importe quoi ce qui revient au même.
Mais paradoxalement, même si on n'y croit plus, tout le monde veut en profiter, du Système. Et ce d’une manière ou d’une autre !
Mais que faire d'autre quand plus que personne, ou presque, ne peut imaginer autre chose ?


cocolove   -   2018-01-29 - 16:34
La richesse individuelle sans limite n'est plus efficace
Il y a quelques années, je me suis posé une question : pourquoi une personne a-t-elle le droit de posséder une fortune représentant des millions, voire des milliards, d’euros (en placements financiers, en immobilier, en parts d'entreprise) ?

Dans nos sociétés, nous avons des droits. Ils sont généralement bornés, avec des règles strictes, afin de respecter le "vivre ensemble". Chez soi, en voiture, dans la rue, au travail... nous devons nous conformer à de nombreuses règles, qui limitent nos droits pour respecter ceux des autres. Mais concernant la richesse, il n'existe aucune limite.
...

... voir la suite de La richesse individuelle sans limite n'est plus efficace


cocolove   -   2018-01-29 - 16:32
oui
je suis d'accord

ramzi   -   2017-05-12 - 18:07
MON AVIS
C'est très salutaire Philippe Richard votre réflexion sur l'abolition du droit de la fortune.
Cependant j'aurais voulu que vous précisiez clairement du moins dire au peuple qu’on les vole. Alors le mieux serait de prendre ses responsabilités face aux gens qui ne pensent qu’à leur propre poche, sinon déjà peine perdue.
Qui sera chargé de la gestion ? En fait il y a maintes questions qui rentrent en ligne de compte cher Philippe.


sand   -   2017-02-03 - 09:35
le partager
Bonjour pour ma connaissance c'est ce que le peuple produits qui fait qu il y a une économie.
Pourquoi toujours penser dans le mauvais sans. Le savoir faire est une richesse. On devrait payer le savoir faire et non un poste sans production. Il n'y a pas d'argent sans production. Les gens ne veulent plus travailler car il y a une injustice entre ce qu'ils produisent et leurs salaires. On enrichit les gens qui ne produisent rien voilà pourquoi le peuple en a RAZ le bol. Il faudrait être plus Humaniste. Moi je le
suis, humanistes. Merci

PhilippeRichard   -   2017-01-20 - 11:19
Un livre pour éclairer
Bonjour,
Je lis vos messages et je comprends que cette proposition peut laisser dubitatif en première lecture. C'est la raison pour laquelle j'ai écrit un livre, car un article ne peut suffire pour évoquer les tenants et aboutissants d'une telle mesure. Mais je pense pouvoir apporter de nombreuses réponses crédibles dans cet ouvrage. Je l'espère du moins. Bien à vous.

Denis_B   -   2017-01-19 - 18:05
Dubitatif...
Je suis moi aussi dubitatif, mais le sujet mérite d'être approfondi.

J'ai retenu le terme "individuel" dans l'exposé contre la fortune de Philippe Richard.
Au delà d'un certain seuil, la fortune comme l'héritage ne peut plus être individuelle.

La question est comment collectiviser cette fortune.
La défiance actuelle à l'égard des politiques ne permet pas d'envisager de leur confier cette gestion.
Qui pourrait la gérer et comment la redistribuer, à condition qu'elle soit distribuable et non pas immobilisée.
Se repose alors la question du bénéfice et donc de la croissance exponentielle de la fortune.

Je pense que cette rubrique pourrait rejoindre le forum sur l'héritage et son plafonnement.

Je crois me souvenir que le capital n'est au fond que du travail accumulé.



Léon 65   -   2017-01-10 - 18:43
Dubitatif ...
Je ne sais trop quoi penser de cette idée d’abolir le droit à la fortune. Il faudrait déjà que je lise le livre de Philippe Richard.

J’ai toutefois lu l’article et les commentaires sur le Plus de l’Obs.
Je comprends la déception de Monsieur Richard. Je ne pense pas que cette idée soit "refoulée" parce qu’elle fait peur et encore moins parce que le droit à la fortune serait perçu comme quelque chose de naturel.

Chercher à éliminer les inégalités sociales et les injustices, tout en restant dans le cadre de l’économie de marché (capitalisme) me fait penser à l'idée d'avoir le beurre et l'argent du beurre... D'ailleurs d'autres s'y sont essayés, notamment les socialistes en France dans les années 1980, et nous avons vu le résultat. Du coup, "la gauche"... ça ne veut plus rien dire à beaucoup de monde.

Ce projet me semble irréalisable. Pour moi, l'utopie ne peux pas être de ce côté là. Mais je peux me tromper...




Page : 1 2 





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page