La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Crise économique


 Forum des Toupinautes 

Forum : Crise économique

(58 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

Extrait du Toupictionnaire :
Une crise économique est une dégradation brutale de la situation économique d'un pays ou d'une zone économique, conséquence d'un décalage entre la production et la consommation. Elle se traduit par une forte augmentation du chômage, par une baisse du PIB (Produit Intérieur Brut), un accroissement du nombre de faillites, une baisse du pouvoir d'achat…
Définition de crise

Votre avis sur la crise financière et économique.
Que faudrait-il faire pour s'en sortir ?

Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : 1 2  3  4  5  Suivante  Dernière

rik63   -   2017-04-29 - 16:21
Crise économique
Totalement inventé pour assouvir les peuples, depuis le temps on devrait le savoir.

Orticule   -   2016-09-27 - 19:51
La crise
Je trouve le PS de Ness, aussi concis soit il , absolument remarquable de vérité.

Astomic   -   2016-08-07 - 15:42
Question d'analyse économique
Quels sont les effets attendus d’une politique budgétaire (plan de relance) en taux de change flottants : les autorités monétaires ne modifient pas leur politique monétaire (politique monétaire constante), les pouvoirs publics se trouvent en situation de besoin de financement, la mobilité est faible ?

ness   -   2016-02-28 - 20:05
qu' est ce que la crise
Un moyen de continuer à établir divers strates / divers classes en vue d'enrichir ceux qui maitriseront ces mêmes classes ajoutées en tant que récupérateurs politiques ils s'engagent à la fois dans une sorte de chantier comme la décroissance par exemple et en même temps sont intimement liés aux pouvoir globale qui les soutient directement

Ps/ ainsi l' illusion de changement est opérée et les ultras riches divertissent leurs actions économiques / c' est le principe de diviser / étiqueter / maitriser.

ness   -   2016-02-28 - 19:44
vous m' invitiez à une toute autre conviction pourtant là
Intime conviction c'est comme intime opinion c'est intime donc oui c'est intime loL

Léon 65   -   2016-02-28 - 19:21
Pas mille tout de même ... nessbyz .
En ce qui me concerne j'essaie de faire la différence entre les divers mots qui semblent désigner à priori la même chose. Ce que je nomme "conviction" est bien différent de ce que j'appelle "opinion".
Autant je peux vous faire part d'une opinion ou d'un avis et vous inviter à en discuter ( pour échanger, pour avancer... ) autant je peux vous faire croire que... vous faire prendre des vessies pour des lanternes ( mais ça ce n'est absolument pas mon truc !) autant je n'essaierais pas de vous convaincre.
Pour moi, appelez ça comme vous voudrez, cette chose que je baptise "conviction" ne peut être que personnelle. Il n'y a donc que vous qui puissiez vous convaincre de quoi que ce soit ( Ne dit-on pas intime conviction ?)

Ceci dit, cette sémantique nous éloigne du sujet.
Pour recentrer et par respect pour les Toupinautes et Pierre Tourev, je vous invite plutôt à nous faire part de votre opinion sur la crise économique.

nessbyz   -   2016-02-28 - 17:09
une opinion une definition milles synonymes
Celle qu'on se fait en rapport à l' extérieur puis celle qui
est extérieur et qui se fait en rapport à nous même dans les deux cas il n' y a pas d' usurpation possible c'est une
opinion un avis, une reflexion et donc aussi une conviction
c' est aussi celle là qu'on projete comme manipulée dans
ce forum ainsi c' est un champ d' action dirigé

Léon 65   -   2016-02-28 - 16:07
Enfin ...
Je commence à voir ce que vous appelez "le vide politique". C'est vrai que nous y sommes.

Quant à l'opinion, personnellement je crois au contraire que tout est fait pour que tout le monde en ait une, justement. Des opinions sur tout et n'importe quoi ! (puisque nous sommes soit-disant en démocratie). Mais les opinions qui vont bien, celles qui conviennent au Système... bien évidemment.
Mais c'est peut-être sur la définition du mot "opinion" que porte notre malentendu.
Pour moi l'opinion dont je parle n'a aucune valeur, elle représente le degré zéro de la connaissance. Je parle de cette opinion qui n'est que le résultat de la propagande des dirigeants au service des multi-milliardaires, celle qu'ils imposent aux paresseux qui ne veulent pas réfléchir afin que les choses puissent continuer suivant le même modèle. Et là, effectivement nous pouvons parler de "manipulation par le vide".

Mais cette opinion n'a rien à voir avec une véritable conviction, qui elle est le fruit d'une véritable réflexion.
Je pense donc, que ce sont plutôt les convictions ainsi que la réflexion, que les dirigeants cherchent à détruire. Et ils n'en sont pas loin.

PS : Vous voyez que c'est important la communication.

ness   -   2016-02-28 - 14:22
parfait
Les deux opposée formant le vide politique sont par
exemple / conservateurs vs décroissance / social vs capital
/ tout cela n' est qu' instrument des dirigeants des classes
qui sont elles memes divisées dans le sens d' une
polémique systematiquement équilibrée et récuperée par
et pour le vide politique / ce sont des dogmes induits pour
détruire l' opinion / pour sortir de cela il faut premièrement
en avoir conscience => le pouvoir des multi-milliardaires
fait tout ce qui faut pour que personne n'ai d' opinion et s'
englue justement en des polémiques récupérée (bis) des
dogmes instrumentés (bis) > c'est la manipe par le vide /
le zero / le isme / le centre d' Euclide formaté en un rien au
lieu d'un 1 pour les spécialistes de l'éducation et du
formatage

Léon 65   -   2016-02-28 - 12:38
Crise de communication ou communication de crise ...
ness b , beez\ness... nessbyz

Puisque vous parlez de mon idée, je vous réponds par politesse.
Encore une fois, je suis désolé mais je ne vous comprends pas, et je me demande si de votre côté vous comprenez ce que je dis (j’écris).

Voilà ce que dit Bernard Werber au sujet de la communication :
" Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez... il y a déjà dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même... "

J’espère que vous savez ce qu’est que cette "décroissance" dont je parle souvent, celle que prônent "les décroissants" ou "objecteurs de croissance". Vous pouvez évidemment qualifier ce système d’idées, d’idéologie (même s’il n’y a pas de isme) et également le qualifier d'"extrême" puisqu’il est porté par une minorité et qu’il est en totale rupture avec l’idéologie dominante. Je ne vois donc aucun conservatisme dans cette décroissance, qui d’ailleurs ne cherche pas le consensus.
Mais bien sûr, je le redis... je vous ai peut-être compris de travers.

Quant au reste, le lien avec les primaires, l'"induction des principes étasuniens", les "groupes de pression antiortho : pro-ortho ", "l’ultime manipe c’est le vide"... c’est trop pour moi. Comme tout le monde, j’ai mes limites. J’ai beau inviter à "décoloniser nos imaginaires" j’avoue que là je bute.
Je suis probablement trop englué dans la matrice...



Page : 1 2  3  4  5  Suivante  Dernière





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page