La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Capitalisme


 Forum des Toupinautes 

Forum : Capitalisme

(33 messages)

Voir les conditions d'utilisation du Forum des Toupinautes

Présentation du forum :

Extrait du Toupictionnaire :
Le capitalisme est le régime économique et juridique d'une société dans laquelle les moyens de production n'appartiennent pas à ceux qui les mettent en oeuvre.

Le capitalisme est fondé sur :
  • l'entreprise privée (il peut exister un capitalisme d'Etat) ;
  • la liberté des échanges ;
  • le pouvoir des actionnaires ;
  • la recherche de profit considéré comme une contrepartie au risque encouru ;
  • l'accumulation du capital.
Définition du capitalisme

Votre avis sur le capitalisme.


Ajouter un message à ce forum

Pseudonyme : Si vous êtes déjà enregistré :
    Pseudo :    Mot de passe :     
L'inscription n'est pas nécessaire. Elle permet cependant de réserver votre pseudonyme et d'être sûr qu'il ne sera pas utilisé par un autre internaute. S'enregistrer

Accès libre :  Pseudo :
    
Titre du message :
Texte :
Votre e-mail : 
(Inutile si vous êtes enregistré, facultatif pour l'accès libre. Non publié)

Page : 1 2  3  4  Suivante 

Orticule   -   2016-10-11 - 18:18
Eléphant
Oui, mais son cornac végétarien est tiède. Il en consomme au moins 40 fois moins.

The Toupiste 78   -   2016-10-10 - 13:07
C'est chaud frère !
L’éléphant mange 200 kg de végétaux quotidiennement !


orticule   -   2016-09-21 - 18:21
question d'analyse
Aucuns. La financiarisation à l'anglo-saxonne verrouille tout.

Astomic   -   2016-08-07 - 15:44
Question d'analyse économique
Quels sont les effets attendus d’une politique budgétaire (plan de relance) en taux de change flottants : les autorités monétaires ne modifient pas leur politique monétaire (politique monétaire constante), les pouvoirs publics se trouvent en situation de besoin de financement, la mobilité est faible ?

nessbuz   -   2016-05-20 - 00:20
Différence entre capitaux privés et capitaux personnels
Comme la loi l'indique la liberté est un droit fondamental que ne doit pas déranger celui d'autrui....
Arrivé là il me semble nécessaire de distinguer l'accumulation de biens et de capitaux en général qui ne dérangent pas autrui (le capital perso) distinguer du capital privé et surtout privatif qui lui est très dérangeant.
Ex: les lobbies et la concurrence illégitime totalement occultés depuis des générations par les marionnettes des lobbies qu'on élit gentiment. A l'inverse je dois pouvoir appeler autrement que capital privé (privatif) mon capital à moi qui n'empiète sur personne (perso).

Léon 65   -   2016-05-19 - 17:39
Capitalisme "vert" ...
Voir la définition qu'en fait La Toupie.

Je fais partie de ces détracteurs ... Je n'y crois pas une seconde et je l’assimile au "développement durable".

L'exemple des progrès faits sur les moteurs des véhicules en matière de consommation, alors que nous constatons une consommation croissante du volume des carburants est révélateur. Il en est de même avec les autres secteurs de l’énergie (lampes à LED, appareils moins énergivores, etc.)

Il s’agit là du Postulat de Khazzoom-Brookes qui date des années 1980, et qui découle du paradoxe de Jevons, autrement appelé en économie : " EFFET REBOND ".
Toutes les "économies" faites d’un côté seront automatiquement englouties par de nouvelles consommations .
Voiture moins gourmande (ou alors carburant moins cher à la pompe) = plus de kilomètres parcourus.
Gain d'électricité pour se chauffer ou s'éclairer = climatisation ...
Etc, etc... Toujours plus ! C'est ça la croissance "verte" !


Orticule   -   2016-05-17 - 14:09
Anges pléonexiques
Dans une économie à forte croissance un juste
équilibre aurait été trouvé dans la répartition
des profits ? . Depuis des lustres la masse
salariale est la principale variable
d'ajustement . Le dispositif pervers des
ruptures conventionnelles a boosté le phénomène
(1.7 M depuis 2008 ) . Il est fondé sur le
principe faux de l'égalité des parties au
contrat de travail et son succès en dit long
sur la souffrance au boulot .La consommation
des ménages a triplé entre 1960 et 2007 . Elle
continue d'augmenter en yoyo . Pour les seules
entreprises du CAC 40 56 Md ont été distribués
en dividendes en 2014 . La fraude fiscale
représente un manque à gagner de 60 a 80 Md
pour la collectivité . Les avancées sociales
sont la résultante exclusive des luttes des
travailleurs .

Denis_B   -   2016-04-30 - 23:13
Le problème n'est pas l'accumulation du capital mais son partage.
Je cite ici les propos de Pierre Tarissi (un Business Angel) qui donne une définition de l'entreprise :

"Les entreprises partagent [] les richesses qu’elles produisent entre clients, fournisseurs, actionnaires et salariés."

Cette définition décrit bien ce qu'est une entreprise, en revanche je m'interroge sur les clés de répartition de ce partage, sur leur évolution, sur la façon dont elle sont définies et par qui.
Le client paye-t-il le juste prix, le salarié, le fournisseur et l'actionnaire sont-ils justement rémunérés.
Dans une économie à forte croissance (demande > offre), l'équilibre est à peu près atteint ; en revanche dans nos économies post-industrielles, où il faut susciter la demande et créer le besoin, les équilibres sont rompus.
Le client ne paye plus (ne veux plus payer) le vrai prix (offre > demande).
La concurrence entre fournisseurs devient mortelle.
Les salariés sont déqualifiés quand ils ne sont pas remplacés par des machines.
Seul l'actionnaire reste privilégié parce que c'est lui qui fixe le partage car il a un droit de vie et de mort sur l'entreprise.


nessbyz   -   2016-03-31 - 23:47
peut etre
Qu' en fait capitalisme = privatisation ? Sinon ke ne vois pas
le rapport en un capital privé et un doctrine comme le
capitalisme ! Sortir du capitalisme signifierait jeter ses
biens ?!? Ça n' a pas de sens en politique on ne peut pas
attaquer la propriété privé elle est inalienable depuis des
lustres donc je retourne à ma démonstration ci; la capital
commun est effectivement ce qui est en train de passer au
mains privatrives donc le capitalisme est jsute et
uniquement / simplement => la'privatisation / il n' y a pas d'
alternative causale à ce langage décrypté ici !

nessbyz   -   2016-03-31 - 14:44
l' état décapitalise ses capitaux ?
C' est un drole de biais encore ! Pour faire court et s' il on s'
en tient ici à une expression cohérente;
Pour ne plus avoir de capitaux l' état décapitalise et tout le
monde appel ça le capitalisme ?!?wtf !?
Si quelqu' un peut m' expliquer comment j' en arrive à de
telles absurdités !?
Le novlang serait il passé par là ?


Page : 1 2  3  4  Suivante 





Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page