La Toupie  >  Textes  >  Tous scotchés

Tous scotchés



En écho et en complément à deux textes récemment publiés sur ce site ("Opium du peuple" pour acheter la paix sociale et Objets temporels : Les risques de perte de conscience), voici un article du Canard Enchaîné qui traite de la mainmise de la télévision, et des médias en général, sur nos cerveaux et cela dès le plus jeune âge.


Tous scotchés

Le Canard Enchaîné - 4 juin 2008

"C'est une idée simple comme bonjour, donc très futée. Une idée de prof (faites passer l'info au gouvernement : tous les profs ne sont pas des incapables, inouï, non ?). Circonstance aggravante : cette idée est née dans une ZEP, zone d'éducation prioritaire, dont Sarkozy a clamé tout le mal qu'il en pensait (et qu'il a promis de supprimer). Directeur d'école primaire dans le quartier de Neuhof, à Strasbourg, Xavier Rémy a proposé à ses 250 élèves de se passer de télévision, d'ordinateur, de console de jeu, de mobile, bref de tous les écrans possibles et imaginables, et ce pendant dix jours.

Et, miracle, les enfants ont survécu.

Du coup, tous les médias ont rappliqué : quelle histoire incroyable ! Des enfants qui se remettent à jouer au foot, à se parler, à lire ! Des parents qui leur proposent des activités collectives ! Et tout ça au XXIe siècle ! On vit vraiment une époque formidable…

C'est à de tels actes de résistances, éphémères et ponctuels, qu'on mesure à quel point nous sommes collectivement entraînés par un courant irrésistible. Poussés en permanence à nous brancher, nous connecter, nous jeter sur le dernier gadget high-tech. Et ça marche : les mesureurs d'opinion publique et de comportement de masse ne cessent de publier, avec des cris de triomphe, des chiffres en progression constante : aujourd'hui, 60% des foyers possèdent au moins 6 écrans ! Aujourd'hui les Français de plus de 4 ans passent en moyenne 3h27 par jour devant la télé, contre 3 heures voilà 10 ans ! Aujourd'hui, un Français a en moyenne 41,3 contacts par jour avec un média ! Aujourd'hui, 60% des enfants de plus de huit ans ont une télé dans leur chambre ! Et tous les espoirs sont permis pour les années à venir. Nous pouvons faire mieux. Voyez les téléphones mobiles : bientôt ils accueilleront 16 chaînes de télé et l'amateur devra s'équiper en appareils ad hoc : le téléphone-qui-reçoit-la-télé "sera le cadeau-vedette" de Noël 2008", s'enthousiasme "Le Figaro" (16/1). Et la télé en relief ? Déjà une télé japonaise en diffuse une heure par jour, et tous les industriels du secteur y travaillent dur… Quel marché juteux en perspective !

Grâce à Patrick Le Lay, on le sait : le grand enjeu d'aujourd'hui, c'est de capter le "temps de cerveau disponible" du populo. De le placer sous hypnose technologique. De l'enrégimenter dès le berceau. Dans le combat qui oppose l'école à la télé, la première est mal barrée. Depuis quelques mois, deux chaînes, Baby First et Baby TV, émettent en France en direction des bambins de 6 mois à 3 ans. Tous les professionnels de la santé ont beau en dénoncer les dangers et réclamer leur suppression, le psychiatre Serge Tisseron a beau avoir lancé un "moratoire contre la fabrique des bébés téléphages", ces robinets à images continuent de fonctionner 24 heures sur 24. Ruse : les émetteurs sont en Grande-Bretagne, échappant ainsi à la juridiction du CSA !

Et, pendant ce temps, le gouvernement s'apprête à autoriser une deuxième coupure publicitaire pendant les films : "le temps de cerveau disponible", ça lui tient à cœur…"



Jean-Luc Porquet



Accueil     Textes     Haut de page