La Toupie  >  Textes  >  Famine

Famine

(à Jean Ziegler)



Poème inspiré par la lecture du livre de Jean Ziegler :
Destruction massive. Géopolitique de la faim, Seuil, 2011

L'aube reviendra.

Dans le sol dur de la savane
Dans les trous creusés, la nuit
Là où L'air tremble
De chaleur.de sueur
Elle reviendra demain
Couvrir les épaules décharnées
Elle se fraiera un chemin
Dans la moiteur des corps lovés
A travers les respirations désordonnées
Qui percent sous la peau
Sous un tas de chiffon
Érigé en abri dérisoire
Toute la nuit
Elles ont marché
Ces femmes courageuses
Pour atteindre le dispensaire
Avec leurs petits
Leurs pieds usés de fatigue
De la corne de l'Afrique
Leurs ventres gonflés
A Niamey
Les criquets pullulent
Le Kwashiorcor
Déforme les visages

Enfants de la terre
Du Ghana.de l'Ouganda.
Ambassadeurs aux pieds nus
De votre terre spoliée
L'aube reviendra s'abreuver
A vos petites mains

Loin de cette imposture du libre échange

Cette liberté si prisée des hommes
Quelle est-elle ?
Celle du marché ?
Celle de marcher.
Se tenir debout ?
En pleine lumière, non sur les genoux?
Au FMI
À l'OMC
À la banque mondiale
Aux sociétés transcontinentales
Cette question lancinante :
A qui profite la faim si ce n'est au crime ?

L'aube reviendra...


Gaby S, 25/05/2020



Accueil     Textes     Haut de page