La Toupie  >  Textes  >  A propos de l'empreinte écologique par habitant

A propos de l'empreinte écologique par habitant


Son calcul




Remarque par rapport "l'empreinte écologique par habitant" (un peu long, désolé…)

Descendre à ****** pour sauter les données.

Surface totale de la Terre : 510 000 000 km2 avec (4 x pi x R x R) avec Rayon terrestre à l'équateur de 6378 km.

Surface des terres immergées : 360 000 000 km2 (soit 70,7 %).

Surface des terres émergées : 149 000 000 km2 (soit 29,3 %).

Surface des terres habitables (?) : 134 000 000 km2 (soit 26,3%).

Altitude maximale habitée (hauts plateaux tibétains) : 4 500 m.

Surface des forets tropicales : 1700 millions d'hectares dont 800 millions au Brésil.

Surface des autres forêts : 1800 millions d'hectares.

Surface inhabitable officiellement : 1500 millions d'hectares.

Si l'eau n'était pas du tout compressible (!), le niveau de la mer serait de 30 mètres plus élevé !

Aujourd'hui, en 2012 nous sommes 7 034 226 800 humains...

Surface de la planète : 510 millions de km carré terre, forets, mer, désert compris.

510 millions de km carré = 51000 millions d'hectares / 7 034 226 800 = 7,25 hectares par humain, de terre, de mer et de désert

29% de terre émergée (pour le moment, avant la fonte des glaces !) donc, 149 millions de km carré, désert compris...

149 millions de km carré = 14900 millions d'hectares

14900 millions d'hectares / 7034 millions humains = 2,11 hectares par humain de terre et de désert

134 millions de km carré sont déclarés habitables (? !) et les forets semblent bien considérées comme des zones fertiles et habitables. (1500 millions hectares seraient inhabitables, alors que l'on dénombre 2730 millions d'hectares de quasi-déserts)

13400 millions d'hectares / 7034 millions d'humains = 1.905 hectare par humain de terre officiellement habitables... on trouve des humains dans de nombreux déserts... donc ils sont en partie habitable...

Si l'on ôte les 2730 millions d'hectares des quasi-déserts aux surfaces émergées de la planète on obtient :

**************

12170 millions d'hectares / 7037 millions d'humains = 1.73 hectare par humain de terre plus ou moins fertile, forêts et forêts tropicales comprises.

1,73 ha qui est l'empreinte écologique maximale (terrestre) possible, en niant les empreintes écologiques des animaux sauvages, c'est-à-dire en éradiquant merles, lièvres, chevreuils, cerfs, sangliers, hippopotames, girafes , éléphants... ce qui serait une folie écologique, l'être humain ayant besoin de l'existence d'une biodiversité maximale pour survivre à long terme. Hors, il reste des merles, des éléphants...etc.

La réelle possibilité d'empreinte écologique maximale (terrestre) par humain est donc bien en dessous de 1,73 ha/h de terres émergées habitables.

Hors on peut lire sur ton superbe site (merci, merci, merci... 1000 fois 1000 merci !) 1,8 hectare d'empreinte biologique par habitant... (c'était l'empreinte biologique maximale possible pour l'année 2008).

Il me semble qu'il y ait confusion entre " l'empreinte écologique par habitant", et " l'empreinte écologique maximale possible par habitant". (Ce qui semble confirmé par les chiffres concernant les différents pays)

Certes, dans mon estimation personnelle de l'empreinte biologique maximale par habitant, j'ai gommé les mers et les océans, alors que ceux ci servent de gigantesques poubelles et apportent algues consommables et protéines (bien que trop radioactives au Japon).
L'incohérence entre les estimations d'empreinte écologique réelle et l'empreinte écologique maximum possible ne viendrait-elle que de là ?

Michel D.



Accueil     Textes     Haut de page