La Toupie  >  Textes  >  "Abolir le droit à la fortune"

"Abolir le droit à la fortune"

Livre de Philippe Richard



Sortie le 12 janvier 2017 aux éditions Couleur livres (anciennement les éditions Vie ouvrière) du livre de Philippe Richard : "Abolir le droit à la fortune" (220 pages, 17 €).


"J'ai initié une réflexion sur le droit à la fortune : le droit à la propriété individuelle sans limites est-il encore légitime ? Est-il encore pertinent ? Est-il encore efficace économiquement ? Quelles modalités d'application possibles ? Et quels seraient ses multiples impacts ?
Je pense que le droit à la richesse individuelle pourrait être et devrait être limité sur la base de la nationalité, afin de trouver une troisième voie, une économie "participative", dans un équilibre entre une liberté individuelle et un sens du collectif.

Cette rupture peut sembler très radicale. Pourtant elle ne modifie qu'un seul élément de notre système. Et les atouts de cette réflexion sont multiples : elle est novatrice (très, peut-être trop encore diront certains...), elle est simple à comprendre, elle peut/doit intéresser tout le monde, elle amène à une proposition techniquement simple à mettre en place, à la fois juridiquement et applicable au sein d'un seul pays (même si plus complexe politiquement j'en conviens), une proposition qui avantagerait 99% des citoyens, autant la classe populaire que moyenne ou aisée (mais effectivement pas la classe des 1% de riches), susceptible de faire consensus donc, une proposition qui modifierait en profondeur notre approche de la société, du vivre ensemble, avec à la fois davantage de liberté individuelle pour 99% et un sens du collectif renouvelé et renforcé, une proposition qui apporterait des ressources considérables au collectif pour de grandes réformes... mais évidemment c'est une proposition qui "s'attaque" aux plus puissants, ce qui peut poser problème j'en conviens.

J'ai conscience que le thème abordé sort des sentiers battus, mais c'est justement ce qui peut le rendre intéressant. L'objectif est de lancer un débat sur ce sujet encore tabou.
Tout l'enjeu désormais est de le faire connaître. Je vous envoie dans ce cadre un résumé du livre et la table des matières pour vous en faire une idée. Ce livre est le fruit d'un long travail sur 2014 à 2016, que j'ai pu réaliser en disposant d'un temps partiel. Je serai honoré que vous lui accordiez une attention particulière. Au-delà de la proposition elle-même, l'objectif est de réfléchir sur ce droit et de combattre le discours trop répandu que les riches nous apportent beaucoup, légitimant un néolibéralisme grandissant.

Je serai ravi d'approfondir ce sujet avec celles et ceux qui le souhaiteraient. "


Philippe Richard, 2 janvier 2017




Accueil     Textes     Haut de page