La Toupie  >  Dictionnaire  >  Vote unique transférable

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Vote unique transférable

(VUT)



Définition de vote unique transférable


Le vote unique transférable (appelé aussi système de Hare) est un mode de scrutin pour des élections à circonscriptions plurinominales. Il a pour objectif de garantir une meilleure représentation proportionnelle tout en permettant à l'électeur de s'affranchir du choix des partis et des logiques d'appareil. Il a été élaboré au XIXe siècle par Thomas Hare (1808-1891) en Grande-Bretagne, ainsi que par Carl Andrae (1812-1893) au Danemark.

Présentation succincte du vote unique transférable :

  • L'électeur doit indiquer sur son bulletin de vote un ordre de préférence entre les candidats.

  • Après le comptage de l'ensemble des bulletins, le quotient requis pour l'élection d'un candidat est déterminé. Ce quotient, dit quotient de Droop, est égal à la division du nombre de votes valides par le nombre de sièges à pourvoir, plus un.

  • Tous les candidats ayant obtenu un nombre de suffrages de premier choix supérieur ou égal au quotient de Droop sont élus. Les votes obtenus par ces candidats au-delà du quotient sont répartis sur les candidats non élus qui avaient été positionnés en deuxième choix. La répartition se fait selon un mécanisme qui peut varier selon les pays.

  • Si aucun candidat n'a atteint le quotient, alors le candidat ayant obtenu le moins de votes de premier choix est éliminé. Ses votes sont alors redistribués aux candidats qui avaient été positionnés en deuxième choix par ses électeurs.

  • Le processus se poursuit ainsi jusqu'à ce que tous les sièges soient pourvus.

Avantages du scrutin à vote unique transférable :

  • Il maintient à la fois un fort degré de proportionnalité et un lien entre l'électeur et son représentant.

  • Il permet à l'électeur de choisir entre les partis et entre les candidats d'un parti sans être soumis au système des listes bloquées où les partis politiques imposent leurs candidats aux places éligibles.

  • Il offre à l'électeur la certitude que son vote n'ira pas vers un candidat qu'il rejette au sein d'un même parti.

  • Il permet aux électeurs d'influer sur les coalitions post-électorales entre partis politiques. En effet, dans son vote l'électeur peut indiquer ses préférences secondaires pour les candidats d'un parti autre que celui qu'il a mis en premier choix.

Inconvénients du scrutin à vote unique transférable :

  • Il nécessite de la part des citoyens, qui doivent classer les candidats, une bonne compréhension d'un système électoral relativement complexe.

  • Il complexifie le dépouillement qui doit être centralisé au niveau de la circonscription.

  • Il peut renforcer le pouvoir des petits partis minoritaires s'il n'y a pas de majorité stable.

  • Il peut entraîner la fragmentation de partis politiques, avec les candidats qui sont en concurrence au sein de leur parti.

Le vote unique transférable est utilisé dans un nombre restreint de pays : en Irlande, à Malte, en Tasmanie et, en Australie, pour les élections parlementaires nationales, et en Irlande du Nord, en Ecosse et en Nouvelle-Zélande pour certaines élections infranationales.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page