La Toupie  >  Dictionnaire  >  Vote blanc

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Vote blanc



Définition de vote blanc


Lors d'un scrutin, on appelle vote blanc le vote qui se manifeste par un bulletin blanc, feuille de papier blanche, vierge de toute inscription, placée dans l'urne.

En France, depuis 2014, les votes blancs sont comptabilisés séparément des votes nuls sur le procès-verbal établi par les responsables du bureau de vote, mais ils ne sont pas pris en compte dans les suffrages exprimés. Les enveloppes vides sont assimilées à un vote blanc.
La loi n° 2014-172 du 21 février 2014 a pour but de reconnaître que le vote blanc est un acte citoyen différent de l'abstention.
"Les bulletins blancs sont décomptés séparément et annexés au procès-verbal. Ils n'entrent pas en compte pour la détermination des suffrages exprimés, mais il en est fait spécialement mention dans les résultats des scrutins. Une enveloppe ne contenant aucun bulletin est assimilée à un bulletin blanc." (Article L. 65, alinéa 3)
Un amendement prévoyant la mise à disposition des électeurs de bulletins blancs dans les bureaux de vote a été rejeté.

Le vote blanc est motivé par la volonté de l'électeur de reconnaitre la légitimité de l'élection, d'accomplir un acte citoyen et politique en se déplaçant jusqu'aux urnes, mais de refuser de choisir entre les candidats en lice ou des choix proposés lors d'un référendum. Il est parfois appelé abstentionnisme civique ou alter-vote.

Réclamée par plusieurs partis politiques et associations, la prise en compte des votes blancs dans les suffrages exprimés fait encore débat dans la classe politique notamment parce que :
  • elle engendrerait des difficultés juridiques plus ou moins importantes,
  • la Constitution prévoyant que le président de la République soit élu à la majorité absolue des suffrages exprimés, il faudrait organiser de nouvelles élections si le second tour de l'élection ne donnait pas de majorité absolue au candidat arrivé en tête,
  • elle pourrait conduire à laisser des sièges vacants à l'Assemblée nationale.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page