La Toupie  >  Dictionnaire  >  Ultralibéralisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Ultralibéralisme



Définition de l'ultralibéralisme


Etymologie : du latin ultra, au-delà de, de l'autre côté de, et du français libéralisme.

Le terme est utilisé la première fois sous la Restauration française (1814-1830) pour désigner les partisans les plus extrémistes d'une République libérale, opposés au régime monarchique.

De nos jours, l'ultralibéralisme ou ultra-libéralisme désigne, avec une connotation péjorative ou polémique, une doctrine économique et politique qui prône un libéralisme absolu où règnent l'économie de marché et l'entreprise privée. Il se caractérise par l'absence de régulation économique de l'État et la place de la liberté individuelle qui est mise au-dessus de tout. Le terme "ultralibéralisme" est utilisé pour faire ressortir les aspects néfastes d'une forme de libéralisme que l'on juge condamnable.

L'ultralibéralisme trouverait son origine au sein de l'Ecole économique autrichienne (Ludwig von Mises, Friedrich Hayek) et a inspiré les politiques économiques de Margaret Thatcher en Grande-Bretagne, de Ronald Reagan aux Etats-Unis et Augusto Pinochet au Chili dans les années 1970-1980.

Pour les libéraux qui préfère le terme de néolibéralisme, l'ultralibéralisme est une notion qui n'a pas de sens rationnel. Personne ne se réclamant de l'ultralibéralisme, il n'existe pas de définition consensuelle qui permette de fixer la frontière entre le libéralisme et l'ultralibéralisme.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page