La Toupie  >  Dictionnaire  >  Timocratie, timarchie

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Timocratie, timarchie



Définition de la timocratie


Etymologie : du grec timo, fixer le prix d'une chose, juger digne, récompenser, honorer, respecter, et kratos, pouvoir, autorité.

Le terme "timocratie" ou "timarchie" désigne un régime politique dans lequel ceux qui détiennent le pouvoir recherchent et aiment avant tout les honneurs, ce qui a du prix ou de la valeur.

La timocratie chez Platon

Le régime timocratique a été évoqué par le philosophe grec Platon (427-348 av. JC) dans son livre "La République" (l. VIII). La timocratie constitue pour lui la première étape de la dégénérescence du gouvernement de la Cité idéale, dans laquelle ce sont les meilleurs qui conduisent la vie politique (l'aristocratie).

Pervertis par les sophistes qui ne raisonnent qu'en terme de conquête du pouvoir et qui les détournent de l'authentique exercice de la pensée, les gouvernants font du pouvoir une fin en soi et délaissent l'éducation intellectuelle au profit de l'entraînement physique et guerrier.

Sur le modèle du gouvernement de Lacédémone, la timocratie est dirigée par des hommes qui accordent de la valeur au fait d'être jugés dignes, récompensés, honorés ou admirés. Le courage, l'intrépidité, l'amour de la guerre, de la gloire et de l'honneur deviennent pour eux des vertus. Fascinés par la vanité et la cupidité, les hommes timocratiques deviennent arrogants, hautains et se montrent féroces vis-à-vis de ceux qu'ils considèrent comme inférieurs et qu'ils méprisent.

Lorsque le goût pour le gain et la richesse devient prépondérant, la timocratie se dégrade pour devenir une oligarchie avec un pouvoir acquis par la richesse et aux mains d'un petit nombre de personnes.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page