La Toupie  >  Dictionnaire  >  Symbolisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Symbolisme



Définition de symbolisme


Etymologie : composé du mot symbole, venant du latin symbolus, dérivé du grec ancien sumbolon, signe de reconnaissance, insigne, emblème, symbole, et du suffixe -isme qui sert à former un nom correspondant à une attitude, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

Le symbolisme est un courant littéraire et artistique d'origine française de la fin du XIXe siècle et du début du XXe. Par opposition au naturalisme et au Parnasse, il cherche à développer un art nouveau qui évoque les choses au moyen des sensations et des impressions qu'elles provoquent, pour en montrer l'essence spirituelle. En effet, pour les symbolistes, on ne peut réduite le monde à une apparence concrète décrite par la connaissance rationnelle.
"L'oeuvre d'art devra être premièrement idéiste, puisque son idéal unique sera l'expression de l'idée, deuxièmement symboliste puisqu'elle exprimera cette idée en forme, troisièmement synthétique puisqu'elle écrira ses formes, ses signes selon un mode de compréhension général, quatrièmement subjective puisque l'objet n'y sera jamais considéré en tant qu'objet, mais en tant que signe perçu par le sujet, cinquièmement l'oeuvre d'art devra être décorative."
Gabriel-Albert Aurier - Mercure de France, 1891
Les oeuvres du symbolisme s'inspirent de la spiritualité, de l'imagination, de rêves et sont imprégnées de métaphysique, de mystère, voire de mysticisme.

Le terme symbolisme est employé pour la première fois en 1886 par le poète symboliste grec d'expression française Jean Moréas (1856-1910) dans le Manifeste littéraire.

Inspiré par les oeuvres d'Edgar Allan Poe, Charles Baudelaire (1821-1867), avec Les Fleurs du Mal est considéré comme le précurseur du symbolisme. Stéphane Mallarmé (1842-1898) en est le chef de file.

Quelques représentants du symbolisme :
  • pour la poésie : Paul Verlaine (1844-1896), Artur Rimbaud (1854-1891), Emile Verhaeren (1855-1916), Paul Valéry (1871-1945),
  • pour la peinture : Puvis de Chavannes (1824-1898), Gustave Moreau (1826-1898), Odilon Redon (1840-1916),
  • pour la musique : Gabriel Fauré (1845-1924), Claude Debussy (1862-1918), Maurice Ravel (1875-1937).



Accueil     Dictionnaire     Haut de page