La Toupie  >  Dictionnaire  >  Structuralisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Structuralisme



Définition du structuralisme


Etymologie : du latin structura construction, maçonnerie.

En sciences humaines (anthropologie, psychologie, sociologie, linguistique, etc.), le structuralisme est un courant de pensée qui considère la réalité sociale comme un ensemble formel de relations.

Le structuralisme s'inspire du modèle linguistique, notamment du "Cours de linguistique générale" de Ferdinand de Saussure (1916) qui appréhende toute langue comme un système dans lequel chacun des éléments n'est définissable que par les relations d'équivalence ou d'opposition qu'il entretient avec les autres, cet ensemble de relations formant la "structure".

Dans les années 1960, le structuralisme devient un courant de pensée des sciences humaines pour lequel les processus sociaux sont issus de structures fondamentales qui sont le plus souvent non conscientes. Il privilégie la totalité par rapport à l'individu considéré comme indissociable de la structure globale, la synchronicité des faits plutôt que leur évolution ainsi que les relations qui unissent ces faits plutôt que les faits eux-mêmes.

Les principaux auteurs et penseurs structuralistes sont : Claude Lévi-Strauss, Louis Althusser, Jacques Lacan, Michel Foucault et Jacques Derrida.

Critiques faites au structuralisme :
  • son analyse tend à laisser de coté l’histoire de l’homme et à ne pas tenir compte de l'individualité dans l’action humaine.
  • les hypothèses de départ (généralisation du modèle linguistique de Ferdinand de Saussure) ont été érigées en dogme et ne sont plus remises en cause loin de toute approche scientifique.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page