La Toupie  >  Dictionnaire  >  Richesse

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Richesse  


"Sous un bon gouvernement, la pauvreté est une honte ;
sous un mauvais gouvernement, la richesse est aussi une honte."

Confucius - 551-479 av. JC - Livre des sentences


Définition de la richesse


Etymologie : du francique rîki, puissant.

Sens communs

Le terme richesse désige :
  • la fortune, l'opulence, l'abondance de biens.

  • la qualité de ce qui est riche, précieux.

  • le luxe, l'abondance.

La richesse en économie politique

La richesse d'un pays est mesurée par le P.I.B. (Produit Intérieur Brut) qui est la somme des biens et services produits chaque année.

Il s'agit là d'une convention dont Thomas Malthus (économiste britannique, 1766–1834) est à l'origine. Celui-ci veut, en effet, aller plus loin que les physiocrates pour lesquels la seule richesse est celle provenant de la terre. Il ne souhaite cependant pas utiliser une définition trop large et trop qualitative pouvant introduire de la "confusion dans la science de l'économie politique". Ce qui est important pour Malthus, c'est plus de pouvoir mesurer régulièrement la richesse des nations que d'en avoir une définition précise. Cette approche lui permet de donner toute son autonomie et sa légitimité à la nouvelle science qu'est l'économie politique.

Les limites et les critiques de la définition actuelle de la richesse en économie sont développées dans : Les limites du PIB.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page