La Toupie  >  Dictionnaire  >  Réfugié

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Réfugié


"A Gaza, nous avons vu comment les colonies accaparent le front de mer, les arbres, l'eau, tandis que les réfugiés des camps croupissent dans une misère d'autant plus insupportable qu'elle côtoie l'opulence."
José Bové - La pensée coloniale de Taguieff et de ses amis, 2001


Définition de réfugié


Etymologie : du verbe réfugier, du latin refugere, fuir en rebroussant chemin, reculer, lâcher pied, chercher un refuge, se réfugier, s'enfuir.

Un réfugié est une personne qui a quitté son pays d'origine par crainte d'un danger (catastrophe naturelle, guerre, persécutions politiques, religieuses, raciales, etc.) et a qui a trouvé refuge dans un autre pays.
Exemple : un réfugié politique.

Les réfugiés sont des migrants, notion plus large qui inclut aussi les personnes déportées et les migrants économiques.

Une définition officielle en est donnée par la Convention de Genève du 24 juillet 1951 relative au statut des réfugiés.
Un réfugié est une personne "craignant avec raison d'être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays ; ou qui, si elle n'a pas de nationalité et se trouve hors du pays dans lequel elle avait sa résidence habituelle à la suite de tels événements, ne peut ou, en raison de ladite crainte, ne veut y retourner."

Les demandeurs d'asile sont les personnes qui tentent d'obtenir le statut de réfugiés.




Accueil     Dictionnaire     Haut de page