La Toupie  >  Dictionnaire  >  Raison d'Etat

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Raison d'Etat


"Nous n'avons point d'Etat. Nous avons des administrations. Ce que nous appelons la raison d'Etat, c'est la raison des bureaux. On nous dit qu'elle est auguste. En fait, elle permet à l'administration de cacher ses fautes et de les aggraver."
Anatole France - 1844-1924 - L'Anneau d'améthyste - 1899


Définition de raison d'Etat


Etymologie de raison : du latin rationem, accusatif de ratio, faculté de calculer, de raisonner, raison, jugement, intelligence; manière de faire raisonnable, judicieuse.

La raison d'Etat est un principe d'action politique selon lequel l'intérêt ou la sauvegarde de l'Etat prime toutes les autres considérations, notamment les normes de l'organisation sociale, y compris celles de la morale et du droit. Ainsi, la raison d'Etat est invoquée par les gouvernants pour justifier une action illégale ou inconstitutionnelle au nom de l'intérêt public. Elle s'oppose aux notions de droit et d'Etat de droit.

Dans son livre "L'idée de la raison d'Etat dans l'histoire des temps modernes" (1924), Friedrich Meinecke (1862-1954), historien et professeur allemand en propose la définition suivante :
"La raison d'État est la maxime selon laquelle l'Etat agit, la loi qui régit son fonctionnement. C'est elle qui dit à l'homme politique ce qu'il doit faire pour conserver la force et la santé de l'Etat. Or, l'Etat étant un être organique dont la force ne se maintient dans sa plénitude qu'à la condition de pouvoir s'accroître encore d'une façon ou d'une autre, la raison d'Etat désigne également les buts et les moyens de cet accroissement."
Les premières réflexions sur la raison d'Etat, mais sans que celle-ci soit nommée, sont habituellement attribuées au philosophe florentin Nicolas Machiavel (1469-1527). Il semble cependant que ce soit Giovanni Botero (1544-1617), penseur politique et homme de lettres italien qui, le premier, a utilisé l'expression dans son livre "De la raison d'État" (Della ragion di stato), en 1589, ouvrant ainsi la voie à une abondante littérature sur le sujet.

Pour certains, la raison d'Etat est une violation des règles nécessaire à la survie d'un gouvernement, donc d'une nation. Pour d'autres, le concept de raison d'Etat est considéré comme une tentative de donner une explication rationnelle aux pratiques despotiques ou violentes de l'Etat. En détournant la théorie de la souveraineté de l'Etat, elle a pour objectif d'assurer sa préservation et sa pérennité.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page