La Toupie  >  Dictionnaire  >  Pyramide des normes

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Pyramide des normes



Définition de pyramide des normes


Etymologie de pyramide : du latin pyramis, pyramide, du grec puramis, gâteau de farine et de miel en forme de pyramide.

Une pyramide est un grand monument égyptien ayant une base rectangulaire, avec quatre faces triangulaires, se rejoignant en une pointe au sommet. Les pyramides servaient de tombeau aux pharaons.

En géométrie, une pyramide est un polyèdre formé à partir d'une base constituée d'un polygone à n côtés (n ≥ 3). Chaque angle du polygone est relié par une arête à un point unique, appelé l'apex, formant ainsi n faces latérales triangulaires. Sans précision, la base est supposée carrée.

Dans la locution pyramide des normes, le terme pyramide désigne une représentation graphique, en deux dimensions, d'un ensemble hiérarchisé d'éléments de moins en moins nombreux quand on part de la base et que l'on remonte vers le sommet.
Exemples : pyramide des âges, pyramide des revenus.

L'expression pyramide des normes (ou pyramide de Kelsen) est à la fois un synonyme du concept de hiérarchie des normes, tel que l'a formulé le théoricien du droit, américain d'origine autrichienne, Hans Kelsen (1881-1973), ainsi qu'une représentation graphique montrant l'empilement hiérarchisé des différents blocs qui la composent.



Hiérarchie des normes en France



Accueil     Dictionnaire     Haut de page