La Toupie  >  Dictionnaire  >  Polarisation

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Polarisation


"Polarisée sur les conditions de la concurrence en son sein, l'Union [européenne] a mené une politique d'ouverture très large de ses frontières, qui l'a conduite à admettre sur son territoire des biens et des services produits dans des circonstances qu'elle n'accepterait pas chez elle."
Jacques Rigaudiat - Le nouvel ordre prolétaire, 2007


Définition de polarisation


Etymologie : du latin polus, pôle (du monde), dérivé du grec polos, pôle

La polarisation est l'existence ou l'apparition de pôles opposés ou antagoniques au sein d'une structure, d'une entité ou lors d'un phénomène.

Le terme polarisation est utilisé dans plusieurs disciplines des sciences formelles, physique notamment, mais aussi en sciences humaines ou sociales.

Exemples en sciences formelles : polarisation de la lumière, polarisation électrique, polarisation d'une électrode, polarisation d'un composant électronique.

En sciences humaines ou sociales :

Au sens figuré, la polarisation est un processus de concentration des éléments d'un ensemble ou d'une structure vivante autour de quelque chose (pôle) ou de plusieurs choses opposées ou contradictoires : attention, axe d'analyse, activité, sentiment, opinion, idéologie, etc.
Synonymes : attirance, attraction, concentration, focalisation, obnubilation.

Exemples :
  • La polarisation de l'opinion sur les questions sécuritaires.

  • En économie : écart entre les riches et les pauvres

  • En sociologie : division de la société en plusieurs pôles opposés.

  • En géographie : influence exercée par un lieu central (exemple : une métropole urbaine) sur sa périphérie.

  • En politique : processus qui conduit la population à se répartir sur des positions radicalement différentes (droite / gauche par exemple).



Accueil     Dictionnaire     Haut de page