La Toupie  >  Dictionnaire  >  Paréidolie

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Paréidolie



Définition de paréidolie


Etymologie : du grec ancien pará, contraire à, à côté de, faux, et du latin idolum, image, fantôme, spectre, idole, image d'un faux dieu, dérivé du grec ancien eidôlon, image, fantôme.

Une paréidolie (plus rarement pareidolie) est une forme d'illusion qui fait qu'un individu perçoit dans un stimulus visuel (parfois sonore), indéfini ou vague, une forme précise, souvent humaine ou animale.
Exemples : voir un animal dans un nuage, une forme particulière dans des étoiles (constellations), un visage dans un rocher, entendre une voix humaine dans le souffle du vent.

La paréidolie trouve son origine dans la tendance qu'a le cerveau humain à interpréter, à donner du sens à des formes aléatoires en les identifiant à des formes déjà connues qui ont une signification. Cette faculté, inhérente à l'instinct de survie, a été un avantage favorable lors l'évolution dans la mesure où il est préférable de détecter une présence ennemie, même fausse, que de ne pas en détecter une vraie.

Le test de Rorschach, du nom du psychiatre suisse Hermann Rorschach (1884-1922) est un outil clinique d'évaluation psychologique basée sur la fonction cognitive qui est à l'origine de la paréidolie.

Le philosophe français Henri Bergson (1859-1941) attribue l'origine des images des rêves à la paréidolie que suscitent les phosphènes qui apparaissent de manière naturelle lorsqu'on ferme les yeux (L'Energie spirituelle, 1919).

Pour les mouvements sceptiques, la paréidolie expliquerait de nombreux cas d'"apparitions" religieuses, de visions de spectres, d'OVNI ou d'autres phénomènes surnaturels.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page