La Toupie  >  Dictionnaire  >  Panurgisme, Moutons de panurge

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Panurgisme

Moutons de panurge


"Gardons-nous bien de suivre, à la manière des moutons, le troupeau de ceux qui précèdent en allant non pas vers où il faut aller, mais simplement où vont les autres. Car rien n'entraîne à de plus grands malheurs que de se conformer à la rumeur publique, en estimant que les meilleurs choix sont ceux du plus grand nombre, de se laisser conduire par la multiplicité des exemples - cela parce que nous vivons non d'après la raison mais dans un esprit d'imitation."
Sénèque - La vie heureuse (De Vita Beata)


Définition de panurgisme


Etymologie : composé de Panurge, personnage de Rabelais, dérivé du grec ancien panoûrgos, apte à tout faire et du suffixe -isme, désignant ici une attitude, un comportement.

Le terme, peu usité, de panurgisme désigne la tendance à se comporter comme les moutons de Panurge, c'est-à-dire d'imiter aveuglément, stupidement, ce que l'on voit faire par les autres, sans se poser de questions, sans exercer le moindre esprit critique. Il décrit une attitude grégaire, passive, intervenant sous l'influence du plus grand nombre ou du groupe, pour faire comme tout le monde. Cette attitude où l'on ne s'éloigne pas des conventions, permet de ne pas se faire remarquer.

Exemples :
  • le panurgisme des médias qui traitent des mêmes sujets, au même moment et de la même manière.
  • le panurgisme des opérateurs en bourse,
  • le panurgisme des spectateurs de cinéma, etc.
Synonymes ou quasi synonymes : conformisme, comportement moutonnier, grégarisme, instinct grégaire, suivisme.

Moutons de Panurge

Panurge est un personnage de Rabelais (1494-1553), à l'esprit inventif, ami du géant Gargantua et compagnon de Pantagruel. L'expression moutons de Panurge provient d'une scène du Quart Livre, lorsque Panurge jette à la mer, depuis un bateau, l'un des moutons du marchand Dindenault, entraînant à sa suite le reste du troupeau ainsi que Dindenault lui-même. Un "mouton de panurge" est resté dans le langage courant pour désigner un suiveur ou dénoncer l'esprit grégaire.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page