La Toupie  >  Dictionnaire  >  Mondialisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Mondialisme


"Je ne suis ni d'Athènes, ni de Corinthe, je suis citoyen du monde."
Socrate


Définition du mondialisme


Etymologie : du latin "mundus", univers, avec le suffixe -isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

Le mondialisme (ou promondialisme ou globalisme) est un mouvement universaliste qui vise à l'unité politique au niveau mondial de la communauté humaine. Il exprime la solidarité des peuples du monde entier et cherche à instituer des organisations et des lois supranationales, dans le respect de la diversité des cultures et avec une meilleure participation des citoyens, dans le cadre d'une citoyenneté mondiale.

La nouvelle organisation politique proposée par le mondialisme implique le transfert d'une part de la souveraineté nationale à une autorité fédérale mondiale (de type ONU) qui serait plus à même de résoudre, par décisions majoritaires, les problèmes mettant en danger le destin de l'humanité : faim, guerre, pollution, surpopulation, énergie...

Le mondialisme, en tant qu'idéologie, se distingue de la mondialisation qui est un processus. Il ne privilégie pas d'orientation politique particulière, ce qui fait qu'on le retrouve comme composante d'autres idéologies aussi opposées que le néolibéralisme ou l'internationalisme d'extrême gauche.

Le mondialisme s'est développé après la Seconde guerre mondiale, mais est apparu au XVIIIe siècle chez les Illuminati et chez les Francs-maçons. La Révolution française a contribué aussi au mondialisme par l'universalisme des "idéaux de 1789".

Le mondialisme désigne aussi une démarche scientifique d'analyse des phénomènes sociaux en les examinant du point de vue mondial.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page