La Toupie  >  Dictionnaire  >  Métaphysique

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Métaphysique


"Si nous prenons en main un volume quelconque, de théologie ou de métaphysique scolastique, par exemple, demandons-nous : Contient-il des raisonnements abstraits sur la quantité ou le nombre ? Non. Contient-il des raisonnements expérimentaux sur des questions de fait et d'existence ? Non. Alors, mettez-le au feu, car il ne contient que sophismes et illusions."
David Hume - 1711-1776 - Enquête sur l'entendement humain, 1748


Définition de la métaphysique


Etymologie : du latin scolastique metaphysica, dérivé du grec ancien méta ta phusika, après les choses de la nature, en référence aux ouvrages d'Aristote arrivant après ceux traitant de la physique.

La métaphysique est la partie de la philosophie qui traite des causes premières et des principes premiers, c'est-à-dire la connaissance par la raison de la nature des choses en tant qu'elles existent indépendamment de l'expérience sensible que nous en avons. C'est une démarche philosophique qui interroge d'abord l'existence des choses, des événements ou des êtres au-delà de leurs apparences matérielles pour essayer de les décrire et d'expliquer en quoi consiste leur existence.
Synonymes : ontologie, transcendance, philosophie première.

La métaphysique se décline de différentes manières selon les époques, les philosophes ou les courants de pensée.

Ainsi, par exemple, la métaphysique est :
  • pour Aristote (384-322 av JC), l'étude de l'être ou de l'essence des choses, indépendamment de leurs propriétés particulières. "Qu'est-ce qui fait qu'un être est ce qu'il est ?"

  • pour René Descartes (1596-1650), l'étude des êtres immatériels (Dieu, âmes, idées), constituant ainsi une "théologie naturelle".

  • pour Emmanuel Kant (1724-1804), la science du réel en lui-même, c'est-à-dire l'ensemble des connaissances générées par la raison seule sans le recours à l'expérience et aux phénomènes sensibles.

  • pour les marxistes, une "conception fausse des choses en tant qu'elle considère les choses comme indépendantes les unes des autres et comme statique" (Vocabulaire de la philosophie et des sciences humaines - Louis-Marie Morfaux - Editions Armand Colin, 1980)

  • pour les existentialistes, la recherche du sens, des finalités de l'existence, "l'étude des processus individuels qui ont donné naissance à ce monde-ci comme totalité concrète et singulière." (L'Etre et le Néant, 1943 - Jean-Paul Sartre)

Par extension, le terme métaphysique désigne toute réflexion méthodique visant à une connaissance de la nature profonde des choses.

Avec un sens péjoratif, la métaphysique est l'abus de réflexions abstraites, de spéculations intellectuelles oiseuses qui obscurcissent la pensée au lieu de résoudre des problèmes et qui n'ont aucun impact sur le réel.


L'adjectif métaphysique qualifie ce qui est relatif ou qui appartient à la métaphysique.
Synonymes : transcendant, abstrait, théologique, surnaturel.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page