La Toupie  >  Dictionnaire  >  Jupitérien

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Jupitérien

Président jupitérien



Définition de jupitérien


Etymologie : dérivé de Jupiter, roi des dieux et des hommes dans la mythologie romaine, composé à partir du sanscrit dyu, ciel, et pitar, père.

L'adjectif jupitérien caractérise :
  • ce qui évoque le dieu romain Jupiter ou qui a ses attributs supposés.
    Exemple : un orage jupitérien.
    Synonyme : jovien.

  • au sens figuré, qui a un caractère impérieux, dominateur, que l'on peut comparer à Jupiter,
    Exemple : une stature jupitérienne.
    Synonymes : dominateur, impérieux, autoritaire, arbitraire, despotique, tyrannique.

  • ce qui est relatif à la planète Jupiter.
    Exemple : un satellite jupitérien.
    Synonyme : jovien.

Le président jupitérien

En octobre 2016, dans un entretien au magazine économique Challenges, Emmanuel Macron, alors candidat à la présidence de la République, a déclaré sa volonté d'incarner un président "jupitérien". Après l'"hyperprésident" Nicolas Sarkozy et le président "normal" François Hollande, il souhaite retrouver la conception conforme à l'esprit de la Ve République qu'en ont eu le général de Gaulle, puis François Mitterrand.
Pour l'historien spécialiste d'histoire politique, Christian Delporte, l'expression "président jupitérien" correspond à "un président qui prend de la hauteur, du recul, qui fixe le cap. Un chef de l'Etat au-dessus de la mêlée : c'est finalement un retour aux sources de la Constitution de la Ve République. Cela correspond à ce qu'attendent majoritairement les Français de leur président : une volonté de s'inscrire dans une histoire longue, au-delà des querelles partisanes." (20 minutes - Emmanuel Macron veut être un "président jupitérien", mais ça veut dire quoi ? - 14/05/2017)
Pour les commentateurs politiques, cette référence à la mythologie républicaine est porteuse de symboles. L'objectif est de redonner à la fonction présidentielle le respect, l'autorité et la force qu'elle a perdus depuis 2007 en revenant aux sources de la Vème République. Il s'agit d'être un président qui commande, qui donne l'impulsion et le sens mais qui garde ses distances avec la politique politicienne et n'empiète pas sur les responsabilités des ministres.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page