La Toupie  >  Dictionnaire  >  Insurrection civique

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Insurrection civique


"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."
Article 35 de la Constitution de 1793


Définition d'insurrection civique


Etymologie : insurrection, du latin insurrectio, action de s'élever.

Une insurrection est un soulèvement armé ou non, une révolte d'un groupe ou d'une population contre un pouvoir établi ou une autorité.

Etymologie : civique, du latin civicus, civique, civil, de citoyen, de la cité.

L'adjectif civique qualifie ce qui concerne le citoyen, ce qui relatif à ses droits, à ses devoirs et à son rôle dans la vie politique.


L'expression "insurrection civique" est un des mots d'ordre de la campagne du Front de Gauche à l'occasion des élections présidentielles et législatives de 2012. Celle-ci doit être pacifique et respectueuse de la règle du suffrage universel démocratique". La mobilisation des citoyens pour reprendre possession de l'espace public et se révolter contre les injustices est le moyen de réaliser la "Révolution citoyenne" devant conduire à une VIe République "sociale, laïque et écologique".

L'insurrection civique vise le pouvoir autoritaire des actuelles institutions de l'Union européenne qui s'impose aux différents peuples qui la composent, et notamment en France, à causse du régime de "monarchie quinquennale" qui est celui de la Ve République. Pour le Front de Gauche, les différents renoncements à la souveraineté nationale, sans que le peuple français ait été consulté, au profit d'instances européennes non démocratiques, légitime l'emploi du terme insurrection.

L'insurrection civique se traduit par :
  • des rassemblements en plein air, comme la marche citoyenne du 18 mars 2012 jusqu'à la Place de la Bastille, suivie d'autres rassemblements dans de grandes villes,
  • des réunions publiques,
  • des collages d'affiches et des distributions de tracts,
  • le soutien aux luttes ouvrières,
  • la remise à la mode de la couleur rouge,
  • un appel à un vote massif pour le Front de gauche lors des différents scrutins afin de bousculer puis renverser "l'hégémonie de la gauche gestionnaire" [Parti socialiste].

Cette insurrection civique a aussi pour vocation d'être élargie à l'ensemble de l'Europe, à commencer par la Grèce, l'Espagne, le Portugal, l'Italie.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page