La Toupie  >  Dictionnaire  >  Illettrisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Illettrisme



Définition de l'illettrisme


Etymologie : dérivé de illettré, composé du préfixe il-, forme du préfixe privatif in- et de lettré, du latin littera, lettre, éducation, littérature.

L'illettrisme est un néologisme créé en 1978 par le père Joseph Wresinski, fondateur d'ATD Quart Monde, pour désigner l'état de ceux qui, ayant appris la lecture, l'écriture, le calcul et les connaissances de base, ne les maîtrisent pas suffisamment pour être autonomes dans leur vie quotidienne. Les textes ou informations présentés oralement sont compris, mais ne le sont pas par la lecture.
Définition proposée en 2003 par l'ANLCI (Agence nationale de lutte contre l'illettrisme)
"L'illettrisme qualifie la situation de personnes de plus de 16 ans qui, bien qu'ayant été scolarisées, ne parviennent pas à lire et comprendre un texte portant sur des situations de leur vie quotidienne, et/ou ne parviennent pas à écrire pour transmettre des informations simples. Pour certaines personnes, ces difficultés en lecture et écriture peuvent se combiner, à des degrés divers, avec une insuffisante maîtrise d'autres compétences de base comme la communication orale, le raisonnement logique, la compréhension et l'utilisation des nombres et des opérations, la prise de repères dans l'espace et dans le temps, etc."

Les causes de l'illettrisme peuvent être multiples : difficultés personnelles, attitude des parents et milieu d'origine, manque de pratique, désocialisation, pauvreté, insuffisance du système éducatif, notamment en zone rurale, etc. Les personnes en situation d'illettrisme ont néanmoins pu acquérir une culture, une expérience et des compétences sans faire appel à la capacité à lire et à écrire. Certaines ont pu s'intégrer à la vie sociale et professionnelle, mais se trouvent dans une situation fragile avec un risque permanent de marginalisation, tandis que d'autres se trouvent dans des situations d'exclusion pour lesquelles l'illettrisme est l'un des facteurs déterminants.

L'illettrisme est une forme d'analphabétisme. Cette notion n'existe qu'en France et permet de mettre en évidence que la difficulté de maîtrise de la langue concerne aussi les personnes ayant été scolarisées. La lutte contre l'illettrisme a été une "Grande cause nationale 2013".



Accueil     Dictionnaire     Haut de page