La Toupie  >  Dictionnaire  >  Hégémonie, hémonique, hégémonisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Hégémonie, hémonique, hégémonisme




Définition d'hégémonie, hémonique, hégémonisme


Etymologie : du grec ancien hêgemôn, chef militaire, guide.

Dans l'Antiquité grecque, l'hégémonie désigne la suprématie politique et notamment la direction des opérations militaires qu'exerçait une cité ou un peuple sur les autres au sein d'une confédération, d'une ligue ou d'une alliance de cités.

Par extension, l'hégémonie est la domination exclusive qu'exerce une nation, un peuple ou une ville sur d'autres, lui assurant de ce fait le contrôle plus ou moins direct sur un grand territoire. L'hégémonie peut s'exercer dans les domaines politique, militaire, économique, culturel, etc.
Exemples : L'hégémonie américaine sur l'Occident, l'hégémonie des superpuissances.
Synonymes : domination, prépondérance, prépotence, omnipotence, supériorité, suprématie, leadership.

Au sens figuré, le terme hégémonie peut s'appliquer à un système de pensée, une idéologie, une idée, une classe sociale, etc,. sur d'autres.
Exemple : l'hégémonie du néolibéralisme après l'effondrement de l'URSS.


L'adjectif hégémonique qualifie ce qui est relatif à l'hégémonie d'un pays, d'un système d'idée, d'une institution.
Synonymes : dominant, omnipotent, totalitaire.

L'hégémonisme est l'attitude d'une puissance, d'une nation, d'une classe sociale ou d'une idéologie qui cherche à exercer son hégémonie, sa suprématie sur les autres.




Accueil     Dictionnaire     Haut de page