La Toupie  >  Dictionnaire  >  Gratuit, gratuité

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Gratuit, gratuité



Définition de gratuit et de gratuité


Etymologie : du latin gratis, pour rien, gracieusement, par complaisance.

L'adjectif gratuit qualifie ce que l'on reçoit sans payer, ce qui est fait ou donné sans que rien ne soit demandé en échange.

Au sens figuré, c'est ce qui n'a pas de motif, de fondement, que rien ne rend obligatoire, qui ne sous-entend pas de contrepartie, qui échappe à toute idée de logique (exemple : une méchanceté gratuite).

La gratuité est le caractère de ce qui est gratuit.

Certains biens sont gratuits par nature : l'air que nous respirons, l'usage de la mer pour le transport maritime...

Dans le domaine économique, un bien ou un service gratuit peut être obtenu sans rien avoir à payer. Cela ne signifie pas, bien évidemment, que son coût soit nul.
  • Les coûts peuvent être pris en charge par la collectivité et sont financés par l'impôt. Exemple : l'enseignement, l'intervention des pompiers, l'utilisation de la voirie (hormis les portions à péage)...

  • Dans le secteur privé :
    • les coûts peuvent être couverts par d'autres rémunérations, comme la publicité (journaux, Internet...) ;
    • il peut s'agir de fausse gratuité (20% d'un produit est gratuit si l'on achète les 80% payants, ou gratuité à l'intérieur d'un forfait)



Accueil     Dictionnaire     Haut de page