La Toupie  >  Dictionnaire  >  Géonomie

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Géonomie



Définition de géonomie


Etymologie : du grec geo, terre, et nomos, loi.

Le terme géonomie a été proposé en 1909 par le géographe et naturaliste roumain Grigore Antipa afin de décrire le système de gestion rationnelle des ressources naturelles des bassins du Danube et de la Mer Noire.

En France, la définition "géonomie" a été énoncée en 1947 par Maurice-François Rouge de l'Institut d'Urbanisme de Paris, dans son ouvrage "La géonomie ou l'organisation de l'espace" :
    "La géonomie est une discipline nouvelle de l'action, distincte de l'urbanisme et de la géographie, c'est la science de l'organisation de l'espace, qui étudie les structures et les équilibres qui affectent l'occupation des sols, sous le triple aspect de la géographie, de la sociologie et de l'économie"
La géonomie étudie les utilisations, la "consommation" et la réaction des milieux. Elle peut aussi expérimenter ou préconiser des actions. Par une approche à la fois descriptive, conceptuelle et prédictive, la géonomie cherche à connaître dans quelles conditions s'élaborent les transformations de la terre qui ont des répercussions sur notre vie quotidienne.

Considéré comme un terme technique, le mot "géonomie" n'a pas encore été intégré dans les encyclopédies grand public. Il est souvent utilisé comme synonyme d'étude d'impact.

La géonomie est une sous-discipline de la biogéographie (la description de la répartition des êtres vivants).



Accueil     Dictionnaire     Haut de page