La Toupie  >  Dictionnaire  >  Euroscepticisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Euroscepticisme



Définition d'euroscepticisme


Etymologie : traduction de l'anglais euroscepticism, composé de euro-, abréviation de Europe, et de scepticisme, formé de sceptique, issu du grec ancien skeptikos, observateur, celui qui examine (les philosophes sceptiques grecs observaient sans rien affirmer) et du suffixe -isme, qui sert à former un nom correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.


L'euroscepticisme est une attitude, un état d'esprit qui consiste à :
  • critiquer et à s'opposer au projet de construction européenne en tant qu'unité (économique, politique.), de son utilité, de sa viabilité.

  • douter de la légitimité et de l'efficacité des institutions de l'Union européenne.
Synonymes : anti-européanisme, europhobie.
Antonymes : europhilie, européisme.

L'euroscepticisme peut être exprimé au niveau individuel, d'un parti ou d'un groupe. Dans sa formulation la plus radicale, il rejette toutes les formes d'intégration supranationale européenne et désapprouve l'affaiblissement des Etats-nations qui en résulterait, sans nécessairement remettre en cause la coopération entre les différents Etats. Les courants ou partis politiques eurosceptiques ne forment pas un ensemble homogène et peuvent être de droite ou de gauche.


Un eurosceptique est une personne qui fait preuve d'euroscepticisme, qui est sceptique quant à la construction de l'Union européenne.
Synonymes : anti-européen, europhobe.
Antonymes : européiste, europhile, pro-européen,



Accueil     Dictionnaire     Haut de page