La Toupie  >  Dictionnaire  >  Espéranto

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Espéranto


"Nous nous sommes réunis aujourd'hui pour montrer au monde par des faits indéniables ce qu'il n'a pas voulu croire jusqu'ici. Nous lui montrerons que la compréhension réciproque entre personnes de nations différentes peut très bien s'obtenir, que pour cela il n'est pas du tout nécessaire qu'un peuple humilie ou absorbe un autre peuple, que les murailles entre les peuples ne sont une chose indispensable et éternelle, que l'entente entre créatures d'une même espèce n'est pas un rêve de l'imagination, mais une chose toute naturelle, qui, par suite de circonstances très regrettables et honteuses, n'a été que très longtemps retardée, mais qui devait infailliblement se produire tôt ou tard et qui s'est enfin produite..."
Ludwik Lejzer Zamenhof - Discours lors du premier Congrès Universel d'Espéranto - Boulogne-sur-Mer, 1905


Définition d'espéranto


Etymologie : nom francisé de esperanto, qui signifie, dans la langue espéranto, celui qui espère, dérivé de esperi, espérer. Esperanto était le pseudonyme du Docteur Ludwik Lejzer Zamenhof (1859-1917), "Doktoro Esperanto".

L'espéranto est une langue internationale mise au point en 1887 et diffusée par le médecin ophtalmologiste polonais Ludwik Lejzer Zamenhof. Son objectif est de répondre aux problèmes de communication entre peuples de langues maternelles différentes. Comme il n'est la langue officielle d'aucun pays, l'espéranto a vocation à être un intermédiaire neutre (contrairement à l'anglais) entre les différentes cultures.

Construit de toutes pièces, l'esperanto est caractérisé par :
  • une grammaire avec un nombre restreint de règles et ne comportant pas d'exception.
  • une orthographe simplifiée,
  • un vocabulaire constitué d'un nombre limité de racines lexicales pouvant se combiner.
  • un temps d'apprentissage court.

L'Association mondiale d'espéranto (UEA) joue un rôle consultatif officiel auprès des Nations unies et l'UNESCO qui a émis plusieurs recommandations en faveur de l'espéranto. Le nombre d'espérantophones dans le monde est estimé à deux ou trois millions répartis dans 120 pays.


Par extension, le terme espéranto est utilisé pour qualifier une technique qui vise à faciliter les échanges entre des choses qui se comprennent avec difficulté.
Exemples :
Ce langage est l'espéranto de l'informatique.
"C'est important, la musique... La seule chose qui fédère les jeunes gens. Une sorte d'espéranto."
Françoise Giroud - La Rumeur du monde

L'adjectif espérantiste qualifie ce qui concerne l'espéranto.


Un espérantiste est celui qui pratique l'espéranto et/ou en est partisan.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page