La Toupie  >  Dictionnaire  >  Education populaire

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Education populaire


"L'éducation du peuple par le peuple et pour le peuple."
Maxime fondatrice de l'éducation populaire


Définition d'éducation populaire


Il n'existe pas de définition communément admise de la notion d'éducation populaire.

L'éducation populaire vise essentiellement l'amélioration du système social et l'épanouissement individuel et collectif, en dehors des structures traditionnelles (famille) et institutionnelles (enseignement).

C'est au siècle des Lumières, au XVIIIe siècle, que l'idée d'une éducation pour tous apparait comme une nécessité pour contrer l'obscurantisme et la mainmise de l'Eglise catholique sur la société. Pendant la Révolution française Condorcet défend cette idée dans un Rapport sur l'instruction publique remis en avril 1792 à l'Assemblée législative.
"Tant qu'il y aura des hommes qui n'obéiront pas à leur raison seule, qui recevront leurs opinions d'une opinion étrangère, en vain toutes les chaînes auraient été brisées, en vain des opinions de commandes seraient d'utiles vérités. Le genre humain n'en resterait pas moins partagé entre deux classes : celle des hommes qui raisonnent, et celle des hommes qui croient. Celle des maîtres et celle des esclaves."
Au cours du XIXe siècle, l'éducation populaire est portée par différents courants d'idées qui cherchent à donner à chaque individu les moyens de devenir un citoyen, capable de participer à la vie du pays, à partager les savoirs et à former du personnel pour répondre aux besoins de l'économie moderne. La Ligue de l'enseignement, créée en 1866 par Jean Macé est considérée comme un des éléments fondateurs de l'éducation populaire en France.

Au XXe siècle, l'éducation populaire s'est organisée autour de trois grands courants :
  • laïc républicain,
  • chrétien social,
  • ouvrier et révolutionnaire.

Quelques caractéristiques de l'éducation populaire :
  • se positionne en complément de l'enseignement formel,

  • s'adresse au peuple avec plusieurs conceptions possibles de celui-ci :
    • les citoyens et futurs citoyens (apprentissage par la pratique de la démocratie et de la citoyenneté ; formation de la conscience politique),
    • le peuple en tant que référence culturelle et identitaire,
    • le peuple en tant que classe sociale pour faire évoluer les rapports sociaux.

  • ne se limite pas à la diffusion de la culture académique et reconnaît les différentes formes de la culture dite populaire,

  • se déploie durant le temps libre,

  • s'appuie sur la vie associative militante, sur le partage et sur l'éducation de chacun par chacun,

  • s'inscrit dans une perspective d'émancipation individuelle et collective.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page