La Toupie  >  Dictionnaire  >  Economie comportementale

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Economie comportementale



Définition d'économie comportementale


L'économie comportementale (behavioral economics) est un domaine de la science économique qui a pour objectif de décrire et d'expliquer les anomalies de comportement des êtres humains par rapport à des choix rationnels. Elle met en application les enseignements de la psychologie humaine sur les décisions économiques en s'appuyant sur des expérimentations en laboratoire ou sur le terrain.

Développée à partir de la fin du XXe siècle, l'économie comportementale a été reconnue par le "prix Nobel" d'économie en 2002 attribué à Daniel Kahneman, psychologue et économiste américano-israélien, pour ses travaux sur la théorie des perspectives, base de la finance comportementale.

L'économie comportementale met en évidence le rôle des émotions, des erreurs de jugement (ou biais cognitifs), des facteurs personnels et des normes sociales dans les processus décisionnels, souvent en dehors de toute rationalité. Elle diffère en cela des modèles de l'économie classique qui supposent que la prise de décision par les agents économiques résulte d'un comportement purement rationnel basé notamment sur la recherche du gain et de la satisfaction de ses propres intérêts.

Exemples de comportements non rationnels :
  • le conformisme,
  • la peur du risque,
  • la prise de risque excessive,
  • le biais en faveur du présent (time inconsistency) au détriment du long terme.

L'économie comportementale intervient dans différents domaines de l'économie : Elle a des conséquences sur le marketing par les informations qu'elle apporte sur le comportement et la psychologie des consommateurs.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page