s Définition : L'école classique en économie
  La Toupie  >  Dictionnaire  >  L'école classique

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


L'école classique
(économie)




Définition de l'Ecole classique en économie


En économie, on appelle l'Ecole classique, l'ensemble des principaux économistes anglais et français de la seconde moitié du XVIIIe siècle et de la première moitié du XIXe siècle.

Les historiens et les économistes font souvent commencer L'Ecole classique à la publication de "Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations" (1776) d'Adam Smith (1723-1790). Ses autres représentants les plus connus sont Thomas Robert Malthus (1766-1834), Jean-Baptiste Say (1767-1832), David Ricardo (1772-1823), Frédéric Bastiat (1801-1850), John Stuart Mill (1806-1873).

Le terme "Ecole classique" a été utilisé pour la première fois dans "Le Capital" par Karl Marx. Il ne recouvre pas une définition unanimement reconnue car les économistes classiques n'ont pas fondé une école au sens strict. L'Ecole classique ne forme donc pas un ensemble cohérent de thèses partagées par les économistes qui la composent. Elle se caractérise cependant par :
  • la reconnaissance de l'interdépendance et de la dynamique des phénomènes économiques,
  • la recherche de lois générales ou "naturelles" valables en tous lieux et à toutes époques,
  • l'étude d'un système économique basé sur le développement du salariat et la monétarisation de l'économie,
  • l'intérêt pour les processus de production, les échanges, la formation des prix et de la richesse,
  • la confiance dans les effets de libre concurrence.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page