La Toupie  >  Dictionnaire  >  Dégagisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Dégagisme



Définition de dégagisme


Etymologie : composé de dégager, et du suffixe-isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.
Dégager est composé du préfixe de cessation de- et de gager, dérivé du proto-germanique wadja, gage.

Le dégagisme est une attitude qui exhorte au renvoi par la force ou non, de dirigeants politiques considérés comme illégitimes. Il manifeste une forme de rejet de la classe politique en place de la part d'un électorat désenchanté. Ce néologisme est apparu lors de la révolution tunisienne de 2011, faisant référence au slogan adressé au président de la République tunisienne, Ben Ali : "dégage".

Le terme dégagisme est repris fin 2011 par le collectif belge Manifestement qui le définit comme consistant à "dire à celui qui a le pouvoir de partir sans dire qu'il y a mieux, sans vouloir être à sa place. Simplement dire "dégage" et assumer le risque du vide, contempler ce vide, voir ce qui se passe avec ce vide."

Il a été utilisé en janvier 2017 par le candidat de la France Insoumise à l'élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, pour commenter la défaite de l'ancien Premier ministre Manuel Valls lors de la primaire de la gauche : "Valls valse, encore une victoire du dégagisme" (titre d'un article du blog de Jean-Luc Mélenchon, du 30 janvier 2017).

Le dégagisme correspond, pour ceux qui utilisent ce terme, à la tendance de fond qui traverse la société, consistant à vouloir se débarrasser des élites dirigeantes. Cette tendance s'est concrétisée lors des primaires et de l'élection présidentielle de 2017, où les anciens présidents de la République et anciens Premiers ministres ont été, les uns après les autres, écartés du second tour de l'élection.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page