La Toupie  >  Dictionnaire  >  Convivialisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Convivialisme



Définition de convivialisme


Etymologie : du latin convivialis, relatif au repas pris en commun, dérivé de convivere, vivre ensemble, manger ensemble avec le suffixe -isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

Le convivialisme est un néologisme qui désigne un mouvement philosophique né en 2010, initié et animé par le sociologue français Alain Caillé et soutenu par une soixantaine d'intellectuels du monde entier, signataires du "Manifeste convivialiste : déclaration d'interdépendance" (Ed. Le Bord de l'eau, 2013).

Inspiré par les travaux du sociologue Ivan Illich (1926-2002), le convivialisme cherche à fédérer les initiatives proposant une alternative à l'organisation néolibérale du monde. Le dénominateur commun à ces initiatives est la recherche d'un "art de vivre ensemble (con-vivere) qui permette aux humains de prendre soin les uns des autres et de la Nature, sans dénier la légitimité du conflit mais en en faisant un facteur de dynamisme et de créativité" (Manifeste convivialiste).

Une seconde version du manifeste (Second Manifeste convivialiste : Pour un monde post-néolibéral), est éditée en février 2020 par l'éditeur Actes Sud. Les auteurs, l'Internationale convivialiste, y présentent les principes idéologiques qu'englobe le convivialisme : la "commune humanité", la "commune socialité", la "légitime individuation", l'"opposition créatrice", la "commune naturalité" et la "maîtrise de l'hubris" [la démesure, à l'origine de l'accroissement des inégalités et de la crise écologique].
"Convivialisme est le nom donné à tout ce qui, dans les doctrines et les sagesses, existantes ou passées, laïques ou religieuses, concourt à la recherche des principes permettant aux êtres humains à la fois de rivaliser pour mieux coopérer et de progresser en humanité dans la pleine conscience de la finitude des ressources naturelles et dans le souci partagé du soin du monde. Philosophie de la convivance, de l'art de vivre ensemble, il n'est pas une nouvelle doctrine qui viendrait se surajouter aux autres en prétendant les annuler ou les dépasser radicalement." (convivialisme.org)
Même s'il demeure peu connu, le convivialisme est soutenu par plus de 250 personnalités, intellectuels de différentes disciplines, académiques ou essayistes, issues d'une trentaine de pays, dont la moitié de France.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page